Des artistes reprennent Jacques Brel

Des artistes reprennent Jacques Brel
Des artistes reprennent Jacques Brel - © Tous droits réservés

Marianne Faithfull, Bernard Lavilliers ou encore Michel Jonasz réinterprètent Brel dans « Ces Gens-Là ».

Au total treize artistes de toutes générations relèvent le défi, sur des arrangements de l’Américain Larry Klein. A l’heure de la disparition récente du chanteur pop Scott Walker, fasciné par Brel, Marianne Faithfull offre de sa voix rauque et brisée un « Port of Amsterdam » déglingué. Bernard Lavilliers reprend « La Chanson de Jacky » façon ‘crooner latin lover’sur fond de guitare swing et castagnettes.

« Il faut du temps, peut-être, pour comprendre qu’il n’y a pas de différence entre jouer la comédie et chanter. Dans les deux cas c’est toujours interpréter des émotions, des sentiments et raconter des histoires », confie Michel Jonasz, dont la voix se fait juste ce qu’il faut tremblante pour une version poignante des « Vieux ».

Melody Gardot offre, elle, une version sobre et recueillie de « La Chanson des Vieux Amants ». « Ces Gens-Là » s’ouvre par un clin d’œil du fils au père, avec Thomas Dutronc chantant dans « Vesoul » la fameuse phrase de Brel : « T’as voulu voir Dutronc et on a vu Dutronc ». Zaz, quant à elle, interprète une version échevelée de « Bruxelles ».

« Je suis un familier de Brel depuis toujours », écrit sur le livret du disque Larry Klein. Le bassiste-producteur-arrangeur, réputé pour ses productions d’albums « crossover » de Joni Mitchell, Madeleine Peyroux ou Melody Gardot, a voulu donner un nouveau lustre aux chansons du grand Belge, en les habillant de riches sonorités.

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK