Décès du songwriter Geoff Stephens

La famille du compositeur anglais a confirmé la triste nouvelle.

Geoff Stephens nous a quittés le 24 décembre à l’âge de 86 ans des suites d’une pneumonie. Il avait précédemment été testé positif au covid-19 et en avait ensuite été guéri. Dans un message envoyé à Variety, les enfants de l’artiste ont écrit : "Il est parti avec notre maman, sa femme de 63 ans, à côté de son lit."

Né en 1934 à Londres, Stephens a démarré sa carrière musicale dans le théâtre avant de s’aventurer dans la musique pop. C’est avec son single pour les Applejacks en 1964 qu’il a connu son premier grand succès, "Tell Me When", coécrit avec Les Reed, qui a atteint le top 10 des charts anglais. Il a ensuite enchaîné avec "The Crying Game", enregistré par Dave Berry à la base et qui a ensuite été repris par Boy George dans les années 90 et utilisé comme thème principal du film du même nom de Neil Jordan.

 

L’un de ses plus grands hits, que vous avez sans doute déjà entendu dans notre émission 60’s ou Sunday 60’s, est "Winchester Cathedral", qu’il a écrite avec son groupe The New Vaudeville Band et qui lui a valu un Grammy award en 1967 dans la catégorie Best Contemporary (R&R) Recording. Le titre a ensuite été repris par Frank Sinatra.

Les années suivantes, il a écrit "There’s a Kind of Hush" pour le même groupe et qui a aussi été repris plus tard par Herman’s Hermits et les Carpenters.

En plus de son groupe, Stephens a écrit ou coécrit des chansons à succès pour d’autres artistes de renom comme Tom Jones ("Daughter of Darkness"), Scott Walker ("Scott Walker"), Elvis Presley ("Heart of Rome") et les Hollies ("Sorry Suzanne").

Le parolier Tim Rice lui a rendu un dernier hommage sur Twitter :

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK