Décès du batteur de "Billie Jean"

Embed from Getty Images

Leon "Ndugu" Chancler, un batteur de jazz prolifique, producteur et musicien de session qui a joué de la batterie sur "Billie Jean" de Michael Jackson, est mort samedi à 65 ans. Sa femme, Brenda, a confirmé la mort de Chancler à Rolling Stone. La cause du décès n'a pas été immédiatement révélée.

Au cours des quatre décennies de carrière de Chancler, le batteur a collaboré avec des légendes du jazz comme Miles Davis, Thelonious Monk, Weather Report et Hugh Masekela (décédé le 23 janvier dernier), des chanteurs tels que Frank Sinatra, Lionel Richie, James Brown et Tina Turner, des rockeurs comme Carlos Santana et Eric Clapton et bien d'autres artistes.

En 1982, Chancler a joué de la batterie pendant les sessions d'enregistrement qui ont donné naissance à trois morceaux pour "Thriller" de Michael Jackson: "P.Y.T", "Baby Be Mine" et "Billie Jean". Dans un hommage Instagram, le batteur de Roots, Questlove, a analysé le génie pur de la performance de Chancler sur ces morceaux.

Chancler a également joué sur la piste de Jackson "I Just Can't Stop Loving You". En tant que compositeur, Chancler est aussi co-crédité sur le single "Let It Whip" de 1982 de Dazz Band ainsi que sur "Dance Sister Dance" et le LP de 1976 "Amigos" de Santana.

Ces dernières années, en plus de rester actif sur scène, Chancler a enseigné au Stanford Jazz Workshop, au Young Musicians Program à Cal Berkeley et dans des hôpitaux du monde entier.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK