Décès de Spencer Davis

Spencer Davis
Spencer Davis - © Evening Standard - Hulton Archive

Le fondateur du Spencer David Group nous a quittés ce 19 octobre à l’âge de 81 ans. Il était hospitalisé en raison d’une pneumonie, selon son agent Bob Birk.

Ce dernier se souvient de lui comme d’une personne "hautement morale, très talentueuse, de bon cœur, très intelligente et comme un homme généreux. Il nous manquera".

Davis a formé le Spencer Davis Group à Birmingham en 1963 avec Steve Winwood, (orgue/chant), Muff Winwood (basse) et Pete York (batterie). Le groupe, connu au départ sous le nom de The Rhythm & Blues Quartet, est devenu célèbre grâce à des hits tels que "Keep On Running" (une reprise d’un titre de Jackie Edwards), "Gimme Some Lovin" et "I’m A Man".

Le Spencer Davis Group faisait partie de la "British Invasion" des années 60 aux Etats-Unis et jouait en tournée aux côtés des Who et des Rolling Stones.

Les frères Winwood ont quitté le groupe en 1967, Steve a formé Traffic et Muff a trouvé un job dans un studio d’enregistrement. Le groupe s’est éteint en 1969 (bien qu’il se soit brièvement reformé en 1973/1974) quand Davis a emménagé aux Etats-Unis pour poursuivre une carrière solo.

Davis a également travaillé pour Island Records dans les années 70. On apprend via son site web que le musicien gallois a aidé "des profils tels que Robert Palmer et Bob Marley" à l’époque.

C’était également un musicien de tournée prolifique. Il a joué sous le nom du Spencer Davis Group sans les Winwood dans les années 90, 2000 et 2010.

Voici quelques hommages partagés sur les réseaux sociaux depuis son décès :

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK