Décès de Marc Morgan

Décès de Marc Morgan
2 images
Décès de Marc Morgan - © GUY MOSSAY - BELGA

Nous venons d’apprendre le décès du musicien belge Marc Morgan.

Le chanteur hutois, de son vrai nom Marc Wathieu, avait 57 ans, la cause de son décès n’a pas été précisée.

"La Famille Freaksville est en deuil. Elle est au regret d'annoncer le décès de son ami et co-fondateur, Marc Morgan.

Marc Morgan nous a quittés. 

Marc Wathieu, aussi connu sous le nom de Marc Morgan, est décédé inopinément ce vendredi 10 janvier à son domicile. Il avait 57 ans. Marc laisse derrière lui sa compagne Charlotte, sa fille Juliette et son fils Maxime.

Auteur,  compositeur, musicien et producteur autodidacte, guitariste doué, orfèvre de la pop, passionné de musique et d’art contemporain, Marc Wathieu ne laisse que de bons souvenirs à tous ceux qui l’ont connu et côtoyé.

Dès quinze ans, Marc avait lancé son premier groupe Objectif Lune avec son frère Etienne. C’est avec Les Révérends du Prince Albert et surtout Les Tricheurs (un album " Tendez Vos Lèvres " en 1989 et un tube " Le Jour J ") que Marc se fait connaître du grand public. Après Les Tricheurs, il sortira plusieurs  albums solo (" Un Cygne Sur L’Orénoque " avec l’énorme " Nos Mystères Nos Retrouvailles ", " Les Grands Espaces ", " Les Parallèles se rejoignent ", " Beaucoup Vite ") tout en offrant son sourire, son enthousiasme, ses qualités de guitariste et d’auteur/compositeur au groupe La Variété de son ami Rudy Léonet et à pléthore d’artistes de l’écurie Freaksville Records, label qu'il avait co-fondé avec Benjamin Schoos.

Né à Huy le 30 avril 1962, Marc avait été formé à l’Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc de Liège. Graphiste de formation, musicien de passion, il enseignait à l’Ecole de Recherche Graphique (ERG) de Bruxelles tout en travaillant pour Freaksville Records et en animant son podcast musical pour Radio Rectangle."

Fondateur du groupe Les Tricheurs en 1988, Marc Morgan entame une carrière solo en France dès 1993. Après trois albums, il s’éclipse du paysage médiatique, puis réapparaît en 2007 comme guitariste du groupe Phantom aux côtés de Miam Monster Miam et de Jacques Duvall. En 2011, Marc Morgan revient avec un groupe et l’album "Beaucoup Vite Loin" réalisé entre Berlin et Bruxelles.

Nous avions reçu Marc Morgan en 2011 dans le cadre des Francofolies de Spa :

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK