David Gilmour reprend deux titres solos de Syd Barrett

David Gilmour a l’habitude de saluer la mémoire de son prédécesseur dans Pink Floyd, Syd Barrett. Lors de ses concerts avec Pink Floyd ou en solo, il reprenait souvent des titres de "The Piper at the Gates of Dawn" de 1967, bien qu’il n’a pas joué sur cet album. En 1970, il a aussi coproduit deux albums solo de Syd Barrett : "The Madcap Laughs" et "Barrett".

Cette fois-ci, c’est entouré de sa famille qu’il reprend les titres "Octopus" (à 17 : 35 min. dans la vidéo) et "Dominoes" (à 32 : 50 min).

Dans la vidéo, il explique qu’il est en train de travailler sur une collection qui reprend les paroles de Syd Barrett : "Elles n’ont jamais été imprimées correctement," explique-t-il. "Syd ne les a jamais écrites. Elles n’ont jamais été retranscrites proprement. Il y a plusieurs versions pour chaque chanson."

A un autre moment dans la vidéo, il décrit les origines de Pink Floyd et son amitié avec Barrett, qui date de l’époque où ils avaient 14 ans à l’école d’art. "C’était un compositeur anticonformiste et un leader," confie-t-il. "Il était un peu plus jeune que les autres, mais il était très, très brillant. Et malheureusement, il a perdu l’esprit. Il y a un tas de théories qui expliquent pourquoi il est devenu dément, et je pense que l’usage de drogues n’a certainement pas aidé. Mais il était vraiment marrant et c’était un poète brillant."

Vous pourrez savourer d’autres anecdotes qu’il partage et également sa vision des paroles de Syd Barrett dans la vidéo ci-dessus.

Gilmour joue chaque semaine avec sa famille dans ces livestreams intitulés "Theatre for Dreamers", d’après le dernier livre de sa femme Polly Samson. Dernièrement, il avait repris des chansons de Leonard Cohen.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK