David Ellefson enlevé du prochain album de Megadeth

La sentence est lourde pour l’ancien bassiste de Megadeth, David Ellefson. En plus d’avoir été licencié du groupe, on apprend maintenant que ses parties enregistrées pour le prochain album ont été supprimées du produit final.

C’est le frontman Dave Mustaine qui a communiqué l’information lors de l’émission de Gimme Radio, “The Dave Mustaine Show”, précisant que les parties de basse seraient réenregistrées par un nouveau musicien.

 

On attend ce nouvel album depuis un moment, il avait d’abord été retardé par le cancer de la gorge contre lequel Mustaine avait dû se battre en 2019, puis par la pandémie, et maintenant, par ce nouvel aléa dans la vie du groupe. On ne sait pas encore s’il sortira en 2021 ou 2022. Il était à l’origine prévu pour 2020.

Dave Mustaine a expliqué lors de l’émission : "Je voudrais juste vous remercier pour tous vos gentils mots de soutien ! Nous nous préparons pour la prochaine tournée et nous continuons notre chasse au nouveau bassiste. Ça progresse !"

“L’album est finalisé et nous aurons un remplaçant dans les deux semaines pour les pistes de basse à refaire. Cela devrait être assez rapide parce que le musicien avec lequel nous sommes en contact pour ça est une vraie étoile de la basse. J’espère que nous pourrons alors enfin avancer sur ce disque et continuer avec ce nouveau membre, ou trouver quelqu’un d’autre avant l’enregistrement et le garder de manière permanente aussi."

Rappel des faits quant à "l’affaire Ellefson" :

A la fin du mois dernier, le groupe de Dave Mustaine a sorti un communiqué officiel annonçant que le bassiste David Ellefson ne fait désormais plus partie de Megadeth. Cette décision a été prise par le groupe deux semaines après que des vidéos et des messages à caractère sexuel impliquant le musicien en train de se masturber avaient été partagés sur Twitter par une femme qui n’est pas son épouse. David Ellefson s’était immédiatement défendu d’avoir manipulé qui que ce soit dans un but sexuel, et a fortiori, une fan mineure. Mais il avait admis avoir eu des "interactions sexuelles consenties entre adultes" avec elle.
 
Ce dernier avait ensuite pris la parole, précisant qu’il comptait bien poursuivre en justice le responsable de la fuite de la vidéo en question sur le web.

David Ellefson s’était ensuite à nouveau exprimé et avait fait consigner dans le rapport de police (partagé par le magazine Rolling Stone) qu’il y avait eu "quatre ou cinq rencontres de masturbation" avec cette jeune femme. Elle aussi avait confirmé dans le rapport de police qu’elle avait des remords et qu’elle acceptait de mettre un message sur son compte Instagram précisant qu’elle était "consentante pour ces échanges de sexe virtuel entre adultes."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK