David Crosby vend ses droits

L’artiste vient d’annoncer qu’il vendait ses droits à la société Iconic Artists Group lui aussi.

Après Neil Young, Lindsey Buckingham, Mick Fleetwood, Stevie Nicks, Bob Dylan et les Beach Boys, c’est maintenant David Crosby qui cède l’intégralité de sa propriété intellectuelle à une société d’investissement, apprend-on via le NME.

Il s’agit notamment de son travail en solo, avec les Byrds, Crosby & Nash, CS&N et CSN&Y.

"Comme nous ne pouvons nous produire en live, ce deal est une bénédiction pour moi et ma famille, et je pense que ce sont les meilleures personnes avec qui j’aurais pu le faire," a-t-il expliqué dans un communiqué.

Le NME note également que l’artiste avait déjà évoqué l’idée de vendre son catalogue en raison du peu de revenus générés par les plateformes de streaming :

"Je ne peux travailler… Et le streaming a volé l’argent de mes albums… J’ai une famille, un prêt et je dois m’en occuper, donc c’est ma seule option… Je suis certain que les autres pensent la même chose," avait-il expliqué sur Twitter.

La société Iconic Artists Group est gérée par un vétéran dans l’industrie, Irving Azoff, qui connaît bien Crosby : "David est un ami et je l’admire en tant qu’artiste depuis nos tout débuts à Geffen Roberts Management peu avant que je déménage à Los Angeles."

"C’est un moment incroyable pour travailler avec David et toute sa musique. C’est l’un des songwriters les plus prolifiques et je suis honoré qu’il intègre le catalogue d’Iconic."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK