David Coverdale félicite Def Leppard

« Je connais Def Leppard depuis ses débuts », a expliqué David Coverdale dans une interview accordée à Cleveland Scene. « Le groupe vient du North Yorkshire, je viens du South Yorkshire. Les gens du Yorkshire qui ne supportent pas leurs collègues ont une place réservée en enfer. Je suis en contact avec Joe Elliott pratiquement tous les jours. Si sa mère voyait les memes que son fils m’envoie… mais j’ai juré de garder cela secret ! »

« L’année dernière, je tournais avec Foreigner alors que Def Leppard était avec Journey » poursuit-il. « J’aime savoir que les personnes auxquelles je tiens se portent bien. »

En 2015, Joe Elliott parlait des relations entre son groupe et Whitesnake : « Je mentirais en disant qu’il n’existe pas de rivalité entre nous, mais nous voulons évidemment le meilleur pour l’autre. Ça nous importe peu de savoir qui passerait en premier ou en dernier si nous jouions ensemble à un concert, même si nous chercherions évidemment à avoir la meilleure place afin d’accroître notre popularité. Je m’entends à merveille avec Lord Coverdale. »

Il y a quelques semaines, David Coverdale avait également parlé de l’introduction de Deep Purple au Rock and Roll Hall of Fame.

« Ça a été un honneur que de pouvoir m’y produire, mais je me préoccupais seulement de Glenn Hughes [ancien bassiste et chanteur]. Je n’avais pas de temps à consacrer aux autres musiciens. Ils ont fait en sorte que Ritchie Blackmore ne soit pas présent. Dans mon discours d’intronisation, j’ai, avant toute chose, exprimé ma déception face à l’absence du guitariste sans qui ce groupe ne serait pas au Hall of Fame. Je suis donc resté dans mon coin avec Hughes et nous nous sommes éclatés avec Chicago, Cheap Trick et Steve Miller ! »

« Je suis donc heureux qu’ils ne soient que de simples ex-collègues. Je n’ai pas de place dans ma vie pour eux. Nous n’avons pas les mêmes philosophies et idéologies. »

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK