Dave Grohl sur le prochain QOTSA ?

Il avait déjà collaboré avec son ami, Josh Homme, et son groupe en 2013.

Plus tôt cette année, Billy Gibbons, de ZZ Top, avait révélé qu’il travaillait avec Queens of the Stone Age sur la suite de leur album "Villains". Il avait également expliqué que Dave Grohl avait pris part aux sessions, comme il l’avait fait en 2013 sur "…Like Clockwork".

Le principal intéressé s’est aujourd’hui exprimé sur son implication dans ce projet, expliquant que sa relation avec Josh Homme est uniquement personnelle pour le moment.

"Vous savez, je n’ai jamais dit que je serai sur le prochain album de QOTSA," explique-t-il au NME. "Je n’y suis pas."

"Vous savez ce qu’on a fait ensemble dernièrement ? On a roulé à moto et mangé des gaufres. C’est tout. C’était une matinée bien sympa. On l’a d’ailleurs fait plusieurs fois et c’était génial."

Il explique cependant qu’il aurait bien voulu être sur ce prochain album : "J’adore jouer avec Josh. C’est un de mes meilleurs amis, mais pour le moment, on est juste sur les motos et les gaufres."

On apprenait récemment que le groupe sortirait peut-être un nouvel album en 2020, selon le batteur Taylor Hawkins.

Dave Grohl a, quant à lui, sous-entendu que le groupe pourrait jouer de nouveaux titres ce week-end lors de sa venue aux festivals de Reading & Leeds : "Il y a plein de choses qu’on pourrait faire…", explique-t-il.

"On pourrait ressortir la setlist qu’on a jouée en 1995. On pourrait venir sur scène avec de nouveaux morceaux. Ou on pourrait retracer l’histoire du groupe chronologiquement aussi."

"On s’occupe toujours de ça l’après-midi avant le concert."

A propos de nouveaux titres qui seraient joués ce week-end, il répond : "Il y a toujours quelque chose. J’écris tout le temps, mais pas toujours sérieusement, et puis cela devient ensuite plus concret. Et quand je pense que les chansons sont prêtes, je les présente au groupe. On en est pas très loin pour le moment, mais pas encore."

"Il est déjà arrivé que nous écrivions un titre et que nous le jouions l’après-midi. Il ne faut jamais dire jamais. Il y a un morceau qui déchirerait tout et j’adorerais le jouer en public. C’est écrit pour le live, donc à voir… Je ne sais pas."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK