Cover 80's : Prince ''Lovesexy''

Une pochette signée par le français Jean-Baptiste Mondino. D’abord publicitaire, cet artiste touche à tout dont l’univers se nourrit aussi bien de la pop culture que de l’iconographie judéo-chrétienne ; réalise ses premières couvertures pour disque au début des années 80 en travaillant pour Hubert Félix Thiefaine ou Alain Chamfort. Mais c’est surtout ses clips vidéo qui vont le propulser au rang de star lorsqu’il met en image ''Cargo'' d’Axel Bauer, ''Russians'' de Sting, ''Un Autre Monde'' de Téléphone ou encore ''C’Est Comma Ça'' du duo Rita Mitsouko, un clip tellement innovant pour l’époque que celui-ci fût même exposé à New York au musée d’art moderne.

Jouissant d’une solide réputation de metteur en scène et de photographe de mode notamment pour le magazine Vogue, c’est presque naturellement que Prince fait appel à ses services fin 87 pour la réalisation d’une vidéo pour son prochain single. Le génie de Minneapolis va même jusqu’à inviter le Français dans ses studios très privés de Paisley Park pour assister aux séances d’enregistrements. Jean-Baptiste Mondino raconte qu’il était déjà grand fan de Prince lorsqu’il le rencontre et qu’il avait du mal à trouver un moment face à une star très occupée pour discuter de leur projet commun. Prince repoussant à chaque fois l’échéance d’une vraie réunion de travail. Finalement c’est lors d’une soirée dans une boîte très animé à Los Angeles, que Prince propose au photographe d’aussi s’occuper de la pochette de son prochain album et ça tombe bien car le lendemain il y a un studio réservé pour le shooting. Quant aux détails et bien le musicien propose que cela soit mis sur le tapis au petit-déjeuner, Jean-Baptiste Mondino rentre donc à son hôtel, sans véritables instructions. Il va donc passer une nuit blanche à dessiner des croquis et son idée c’est de jouer en même temps sur le paradis, l’Eden et le côté parfois très sombre, voir apocalyptique de Prince suggérés par des morceaux comme ''Sign O The Time'' ou ''1999''. En fait Jean-Baptiste Mondino va s’inspirer de la chapelle Sixtine du Vatican. Prince va être séduit par le concept, et la star accepte de poser nu.

De retour en France le photographe n’a que peu de clichés mais a contrario il a accès à la première machine importée sur le vieux continent capable de faire des retouches virtuelles de photo. C’est ainsi avec la bénédiction de Prince faite, paraît-il, dans une cuisine au milieu d’enfant courant dans tous les sens, que Jean-Baptiste Mondino conçoit la pochette de ''Lovesexy'' sur laquelle on peut voir dans une ambiance ''blanc immaculé’’, Prince en tenue d’Adam couché sur des fleurs géantes mauves. A noter que cette pochette fût interdite de publication dans de nombreux pays.

Le rendez-vous 80’s de Classic 21 chaque samedi dès 17h et à 18h45, Dominique Ragheb revient sur l’histoire de pochettes devenues cultes dans ''Cover 80’s''.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK