Coup de Coeur : Fantastic Negrito

Notre dernier rendez-vous coup de cœur de la saison et avant de prendre la routes des vacances, j’avais très envie de partager avec vous le plaisir que j’ai eu à écouter le nouvel album de Fantastic Negrito.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce guitariste et chanteur californien, il faut savoir qu’en 1996 à 21 ans il enregistre son premier disque, un disque de blues qui fût lors de sa sortie très bien accueilli tant par la presse spécialisée qui avait fait de lui l’un des grand espoir de la musique à caractère très roots USA. Seulement le destin des uns n’est pas celui des autres et en 1999 Fantastic Negrito est foudroyé en pleine ascension par un terrible accident de voiture qui l’oblige à arrêter la musique ! Ce n’est qu'en 2016 alors que tout le monde l’avait oublié ou presque qu’il publie "The Last Days of Oakland" un disque très brut, aux couleurs de cette musique du delta du Mississippi qui s’habille au son de la slide guitare. Un retour gagnant pour Fantastic Negrito qui fût d’ailleurs récompensé par un grammy award, catégorie meilleur album de blues. Deux ans après cette quasi résurrection, le chanteur vient de publier "Please Don’t Be Dead", un splendide album au titre ironique sur lequel, il mélange tous les style de la musique américaine. Du blues bien sûr mais aussi du rock, de la soul et du funk, ''The Duffler'' son dernier single est d’ailleurs un bel exemple de ce cocktail souvent très explosif. Fantastic Negrito suit un peu les traces de Funkadelic ou de Lenny Kravitz.

Fantastic Negrito - The Duffler

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK