Coup de Coeur : Charles Bradley

C’était il y a un peu plus d’un an, l’un des tous derniers représentants d’une certaine tradition soul nous quittait. En effet, le 23 septembre 2017, l’américain Charles Bradley tirait sa révérence à l’âge de 68 ans emporté par un cancer. Ce 9 novembre sera publié à titre posthume ''Black Velvet'' le quatrième album de ce chanteur à la voix puissante.

Repéré presque à l’âge de la retraite par le label Daptone, Charles Bradley ne connut la gloire qu’après la mort de James Brown. Car durant sa carrière, Charley Bradley a toujours vécu dans l’ombre du 'god father of soul'. Oui, à cause de son timbre de voix, de sa façon d’attaquer les morceaux, il fût pendant de nombreuses années considéré comme un simple imitateur. C’est d’ailleurs comme imitateur, après avoir galéré pendant des décennies dans la rue, qu’il gagnait sa maigre croûte dans de petits cabarets new yorkais sous le nom de son groupe The Black Velvet. ''Black Velvet'' qui est justement le titre donné en guise d'hommage à cet album posthume sur lequel on retrouve des textes très autobiographiques et des morceaux pleins de sincérité forgés dans un style sur lequel le temps n’a aucune emprise. Un recueil pour tous les amoureux de cette soul nerveuse et pleine de caractères.

Charles Bradley - Can't Fight the Feeling

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK