Coronavirus : 90% des Anglais seraient prêts à retourner en festival cette année

Alors que les grands festivals de l’été s’annulent les uns après les autres, comme les festivals de Werchter et le Graspop Metal Meeting chez nous, une grande partie du public anglais semble prêt à refaire la fête dès cet été.

Le gouvernement du Royaume-Uni fait effectivement tout pour que la situation se stabilise dès le 21 juin. Le NME a d’ailleurs mis en avant une nouvelle étude qui démontre que la plupart des festivaliers se sentiraient en sécurité dès l’été. Les festivals de Reading & Leeds, TRNSMT et All Points East sont toujours bien au programme, ainsi que d’autres événements prévus pour l’automne.

C’est le site Festicket qui a publié ces résultats :

Sur 140.000 personnes fans de musique live au Royaume-Uni, 79% d’entre elles ont déclaré qu’elles seraient prêtes à assister à un concert cet été (entre juin et août), tandis que 90% se disent ouvertes aux mêmes conditions pour les 4 derniers mois de l’année.

Seules 7,9% d’entre elles se sentiraient par contre plus rassurées si elles étaient vaccinées avant d’entrer en festival, tandis que 58% se suffiraient de mesures strictes en matière d’hygiène et de sécurité sur place.

Zack Sabban, le CEO de Festicket et Event Genius a remarqué : "Il est clair qu’il y a eu un changement de perspective au Royaume-Uni ce dernier mois depuis les annonces du Premier Ministre en février."

Au début du mois de mars aux USA, le Texas et le Mississippi rouvraient quant à eux leurs salles de concerts, tandis que des grands groupes nord-américains ont annoncé l’annulation de leurs tournées européenne. C’est notamment le cas d’Aerosmith et de Pearl Jam.

Rappelons que chez nous en Belgique, en octobre dernier, le fonds de soutien " Fund Belgian Music " avait lancé son premier appel à projets. Les musicien.ne.s qui ont dû annuler des activités à cause du coronavirus se voyaient enfin offrir l’opportunité d’obtenir un soutien financier pour relancer leur projet musical ! Et le résultat est réjouissant ! Plus de 49 projets/artistes/groupes/interprètes ont pu bénéficier d’un budget de 2400 euros environ chacun.

Moins optimiste, Tim Burgess, le chanteur des Charlatans, s’exprimait au mois de février dans la presse pour parler de ses inquiétudes, en expliquant que même un retour au monde d’avant la crise sanitaire ne sauvera pas le monde musical. C’est ce qu’Alain Gerlache nous expliquait dans sa chronique Media 21 :

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK