Cook As You Are : Le barbecue c'est sauces maison sans discussion !

Cook As You Are :
Cook As You Are : - © puhhha - Getty Images/iStockphoto

Un de mes sujets de prédilection : les sauces faites maison pour, entre autres, vos barbecues. Le belge est friand de mayonnaise, mais il la fait rarement lui-même, il y a dans les frigos des Belges un stock de mayonnaises diverses permettant minimum de supporter un an de confinement.

Quand la saison des barbecues arrive (pour rappel, en temps normal hors confinement, ne pas être invité à un barbecue est une forme d’exclusion sociale) les flots de sauces toutes faites envahissent les tablées. Au passage on rappelle que la mayonnaise qui est quand même à base de jaunes d’œuf cru apprécie modérément les grandes chaleurs.

On peut avoir des idées un peu plus originales :

Déjà, une simple mayo 'maison', très ferme (peu de vinaigre, un jaune d’œuf, attendre que la mayo soit très ferme) additionnée de moutard à l’ancienne (la moutarde avec des grains) ça donne une sauce rémoulade bien relevée.

Toujours dans le registre mayo, la vraie cocktail maison, ça n’a rien à voir avec la triste pommade du commerce. (un coup de bon ketchup, un coup de bon whisky, une pincée de piment)

Juste un mot sur l’aïoli : l’aïoli n’est pas une mayo avec de l’ail dedans. L’aïoli est un plat, du poisson, des légumes autour d’une sauce qui est faite au mortier, où l’on pilera très soigneusement une poignée de gousses d’ail pour ensuite monter l’ail en mayonnaise avec un jaune d’œuf et, rigoureusement de l’huile d’olive (et un peu de citron). Dans le contexte du barbecue, la sauce de l’aïoli aimera les gambas grillées, les pommes de terre rôties et les légumes grillés.

Sinon, le monde merveilleux du pesto est aussi à votre portée. En version sauce barbecue, je fais du pesto sans fromage, pour alléger, on va dire.

Pesto de basilic, mais aussi pesto de roquette (roquette, ail, amandes grillées, citron), pesto de fanes de radis (pareil mais on remplace la roquette par des fanes de radis) ; pesto de tomates semi-séchées (moitié tomates semi-séchées, moitié persil, ail, huile d’olive et un tout petit peu de pignons de pin).

Une petite crème épaisse pour les patates : moitié-moitié crème épaisse et mascarpone, sirop d’érable, une goutte de vinaigre balsamique de qualité et une belle poignée de ciboulette hachée, quelques tours de moulin de poivre noir très aromatique, genre le fameux poivre des 'gorilles de Centrafrique' (on en trouve en Belgique, inutile de courir à Bangui)

Un grand classique argentin, la sauce chimichurri :

10 cl d’huile d’olive

2 càs de vinaigre de vin rouge

2 gousses d’ail

1/2 botte de jeunes oignons

1/2 bouquet de persil plat

1/2 bouquet de coriandre

1 piment rouge

1 càc de cumin (moulu)

2 branches d’origan frais

2 feuilles de sauge

Poivre noir du moulin

Sel

Hacher très fin le persil plat, la coriandre, le piment rouge, l’origan et la sauge. Émincer les jeunes oignons. Éplucher et dégermer l’ail. Émincer l’ail très finalement également. Réserver.

Dans un bol, mélanger l’huile d’olive, le vinaigre de vin, 1 càs de sel, l’ail, les oignons, le persil plat, la coriandre, le piment, le cumin, l’origan et la sauge. Poivrer et bien mélanger.

Et aussi