Classic 21 On Tour: Brussels Summer Festival

bsf
bsf - © Tous droits réservés

Jean-Paul Smismans en direct ce vendredi 9 et samedi 10 de 21h à minuit depuis la Place des Palais à Bruxelles pour vous faire vivre le Brussels Summer Festival et ses coulisses. Ainsi que le dimanche 11 août à partir de 19h en compagnie de son compère Eric Laforge pour une émission spéciale à l'occasion de la venue de Madness !

Le BSF c'est 10 jours de festival au cœur de Bruxelles, dans le quartier des Musées avec trois scènes : le Parc Royal, la Place des Palais et la Place du Musée. C'est dans ce décor des bâtiments les plus prestigieux de la capitale que le festival a imposé son identité et son style. Du vendredi 9 au dimanche 18 août 2013 !

Cette année, la programmation s'annonce une fois de plus réjouissante. Il y en aura pour tous les goûts et pour tous les âges : Madness, Amy MacDonald, Puggy, Arno, K's Choice, Groundation, Cali, Channel Zero, Iamx, Black Box Revelation, Absynthe Minded, Rachid Taha, An Pierlé, Giedré, Liesa Van de AA, Veence Hanao, La Pegatina, Lee Thompson's Ska Orchestra, Piano Club, Montevideo, Aline, The Peas Peoject, Yew, Stereo Grand, Pale Grey, Mélanie De Biasio, The Inpector Cluzo, Buenas Ondas, Komah, Madé J, Baden Baden, Joshua Alo, Fredy Massamba, Dez Mona, V.O., Sirius Plan, Li-Lo*, Lieutenant, Billions of Comrades, Milla Brune, Few Bits, Maissiat...

Avec, entre-autres au programme :

Vendredi 9 août

Place des Palais : Stereo Grand - Didier Wampas and The Bikini Machine - Black Box Revelation - Saez.

Samedi 10 août

Place des Palais : Pale Grey - Absynthe Minded - K’s Choice - Amy Macdonald.

Dimanche 11 août

Place des Palais : The Inspector Cluzo - Rachid Taha - The Dandy Warhols - Madness.

Mont des Arts : Lg jazz collective - Jm jazz world orchestra - Brussels jazz orchestra.

Mardi 13 août :

Magic Mirrors BSF : Emile Gassin - Antoine Chance - Cleo - Les Innocents – Come Back Intime.

Mercredi 14 août :

Mont des Arts : Madé J. - KomaH - Channel Zero.

Jeudi 15 août :

Mont des Arts : Baden Baden + Aline + Cali.

Vendredi 16 août :

Magic Mirrors BSF : Li-Lo* + Sirius Plan + Yew.

Samedi 17 août :

Mont des Arts : Fredy Massamba + La Pegatina + Arno.

Dimanche 18 août :

Mont des Arts : Dez Mona + Piano Club + Puggy.

K’s Choice

Le groupe de pop rock belge, créé en 1993, avait décidé de faire une pause en 2002 pour permettre aux membres de la formation de mener une carrière solo. Après un premier album très remarqué en 1993 dans notre pays, ''The Great Subconscious Club'', le groupe signe avec le label Jive. En 1995, les K's Choice sortent ''Paradise in Me''. Le single ''Not an Addict'' rencontre un succès mondial. Le titre se maintient notamment pendant 30 semaines dans les classements des meilleures ventes établis par Billboard aux États-Unis. 2010, ils sont de retour avec leur 5ème album "Echo Mountain" c'est le nom du studio où l'album a été enregistré, le groupe y a travaillé pendant un mois, et depuis il tournent à travers l'Europe.

Amy Macdonald

Amy a toujours fait preuve d’une incroyable maturité en tant que chanteuse, musicienne et compositrice. Sa musique n'est pas sans rappeler les ballades country pop irlandaises rehaussées de sa voix envoûtante aux accents de Sinéad O’Connor ou encore Dolores O’Riordan. Intense, audacieuse et tendre, Amy décrit son nouvel album "Life in a Beautiful Light" comme un album vérité où, pour la première fois, elle réussit à parler d’elle-même, entre riffs de guitare et cordes plus folk. Elle trépigne aujourd’hui d’impatience de retrouver la scène et son public belge ! Ses passages dans notre pays ont tous été de vrais moments de bonheur pour l’artiste et son public.

The Dandy Warhols

Les Dandy Warhols sont actifs depuis près de 19 ans, une carrière qui a bien évidemment été émaillée par pas mal de hauts et de bas. Le quatuor a notamment connu le succès, au tournant du siècle, avec des singles comme ‘Not If You Were The Last Junkie On Earth’ et ‘Bohemian Like You’. Avec le LP ‘Welcome To The Monkey House’ sorti en 2003, un grand nombre de fans ont toutefois déserté le groupe. Ce rejet est essentiellement dû à l'ajout de nombreuses nappes de synthétiseurs à l'époque, une conséquence de leur collaboration avec Nick Rhodes de Duran Duran à la production. Mais avec ‘Odditorium Or Warlords Of Mars’ en 2005 et ‘... Earth To The Dandy Warhols’ en 2008, le groupe s'est à nouveau montré en très grande forme.

Madness

Le groupe Madness - formé à Londres en 1978 par Graham Suggs McPherson, Carl Cas Smash Smyth, Lee Kix Thompson, Chris Chrissie Boy Foreman, Mar Bedders Bedford, Dan Woody Woodgate et Mike Barson - est à l'origine du revival ska au début des années 80 avec des groupes comme The Specials, The Beat, The Selecter, Bad Manners.

Leur grand tube, "One Step Beyond", fait le tour de la planète. En 1999, la formation sort un album, "Wonderful", placé entre la pop britannique et le ska. A noter que le défunt Ian Dury participe au titre "Drip Fed Fred". Après une dissolution partielle, les membres se réunissent et prennent comme nouveau nom The Dangermen. En 2004, ils font le tour des scènes londoniennes et sortent "The Dangermen sessions vol.1". Cinq ans plus tard, Madness fait son grand retour avec "The Liberty Of Norton Folgate".

Les Innocents

Dans les années 80 et 90, à une époque où la pop à la française ne brillait que par de fragiles intermittences, Les Innocents auront été un phare sûr, embrasé du dedans par une flamme mélodique et des fulgurances poétiques qu’eux seuls savaient attiser. Une certaine idée de l’excellence et de l’élégance, affirmée et affinée au fil du temps par un collectif qui, comme rarement par chez nous, a su faire vibrer en sympathie les cordes de l’exigence artistique et du succès populaire. La belle histoire s’est achevée en 2000 ; mais ces belles histoires-là, en vérité, ne s’achèvent jamais vraiment. C’est ainsi qu’en 2013, Jipé Nataf et Jean-Chri Urbain, les deux grands éclaireurs du groupe, ont décidé de raviver leur complicité autour des feux croisés de leurs voix et de leurs guitares, et de faire craquer le bois de leurs classiques comme de quelques nouveaux titres.

Channel Zero

Dans la riche tradition musicale belge, un seul groupe de metal a véritablement su s'imposer. Mieux encore : Channel Zero est le seul nom à être connu en dehors du cercle fermé du metal. "A metalband with cataclysmic Live power ", écrit l'influent magazine britannique Q en 1995. En Belgique, au milieu des années 90, ils sont carrément incontournables, grâce à une série de morceaux cultes - "Help ", "Black Fuel", " Suck My Energy ‐ qui mêlent metal et hip hop dans un rock puissant. Le nom Channel Zero vient d'ailleurs du fameux groupe de hip ‐hop Public Enemy. Malheureusement, à l'étranger, leur carrière ne décolle pas. Même après qu'Ice‐T se déclare être un grand fan. En 1997, Channel Zero se sépare brusquement. Le groupe est à court d'argent et d'énergie. Leur retour est d'autant plus impressionnant. En 2010, ils décrochent un record à l'Ancienne Belgique (AB), à Bruxelles : ils font salle comble six soirs d'affilée. Le phénix renaît de ses cendres et entame une nouvelle vie bien remplie. Le groupe enregistre un tout nouvel album. "Feed 'Em With A Brick " (2011) est accueilli chaleureusement par la presse et le public et se classe en deuxième position du top 50.

 

Sirius Plan

Sirius Plan est un collectif, sauvage et raffiné qui casse les codes avec grâce. Trio musical détonnant qui, depuis 2 ans, bouscule les scènes belges, françaises et … américaines. Mélange subtil de tendances blues – rock, les trois nanas de Sirius Plan ont déjà pas mal bourlingué. Entre deux concerts aux States et une tournée avec Laurent Voulzy, elles sillonent les scènes françaises et belges. Un Girls Band Old School, qui aurait pu jouer la bande originale d’un film de Tarantino. Elles s’attaquent à tous les classiques, qu’ils soient Rock, Hip Hop, Blues ou Métal, et nous feraient presque croire qu’elles les ont composés. Elles réinventent Prince, Gainsbourg, Blondie, Depeche Mode, Beyoncé, Les Beatles… Elles y prennent plaisir, et nous on les prend au sérieux

Arno

"Future Vintage" ! Produit par John Parish, ce nouvel opus en anglais colle parfaitement à la personnalité de l’artiste. Aventureux, luxuriant, burlesque, souvent surréaliste et décalé, le rock affûté et aventureux du chanteur nous fait toujours autant de bien. Du Arno Grand Cru qui nous gratifie de nouveaux tubes en puissance qui mettent en valeur une musique inspirée, taillée au scalpel et qui ne perd pas une once de sa légendaire originalité. Ses nombreux fans vont retrouver un Arno en pleine forme qui a su une nouvelle fois extraire l’essence même de son art, le meilleur de son talent.
 

Puggy

Après le disque de platine de 'Something you might like' place maintenant au nouvel opus de Puggy attendu pour le 5 avril prochain: 'To win the world'. Avec ce nouvel album, le trio atteint l'équilibre parfait, entre puissance et élégance, pulsions rock et pulsations synthétiques. Ce nouveau coup d'éclat doit beaucoup au travail acharné du producteur Eliot James (Bloc Party, Two Door Cinema Club). Mixé par Eliot James et l'ami Mark Plati (David Bowie), ce nouvel album propulse Puggy sur les hauteurs de la pop internationale. Ils ne s’arrêtent plus, poussés par un public de plus en plus nombreux et enthousiaste.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK