Chris Fehn n'était qu'un employé

Embed from Getty Images

Le directeur commercial de Slipknot a expliqué que l’ancien percussionniste du groupe était un « employé » plutôt qu’un « partenaire ».

Chris Fehn, percussionniste du groupe depuis ses débuts en 1995, avait poursuivi ses collègues en justice pour des raisons financières.

« Slipknot se concentre sur la réalisation de l’album #6 et notre prochaine tournée mondiale » avait écrit Corey Taylor sur le site officiel. « Chris sait pourquoi il ne fait plus partie du groupe. Nous sommes déçus qu’il ait choisi de critiquer la production des produits dérivés plutôt que de faire le nécessaire pour rester dans Slipknot. Nous aurions préféré qu’il prenne un autre chemin que celui-là, mais le changement est une partie nécessaire dans ce monde. »

L’avocat de Fehn avait mentionné que le musicien pensait que tous les membres de Slipknot étaient traités équitablement et qu’il était considéré comme un partenaire, lui donnant des droits sur la vente des produits dérivés.

Rob Shore, directeur commercial du groupe, a récemment fait savoir que Chris Fehn « jouait avec Slipknot et était payé pour cela ». « Il n’a jamais été actionnaire ou propriétaire de droit dans la société du groupe comme il le prétend » poursuit-il.

Toutes ces péripéties n’ont pas empêché Slipknot de continuer ses tournées. Avec la venue du prochain album en août prochain, Corey Taylor a teasé ses fans avec des nouveaux masques.

Le chanteur avait fait savoir qu’il travaillait sur la réalisation de masques en hommage à Tom Savini, réalisateur et maquilleur qui a notamment travaillé sur « La Nuit des Morts-Vivants » et « Vendredi 13 ».

« C’est un parrain pour moi » explique Corey Taylor. « J’ai eu l’occasion de le côtoyer grâce à une connaissance commune. Nous sommes actuellement trois à travailler sur ces nouveaux masques, je suis vraiment excité par ce projet. »

« Les masques de certains membres du groupe ont évolué avec les albums » ajoute-t-il. « Certains changent drastiquement, d’autres n’ont que quelques détails en plus,… mais il y a toujours une différence. Cette évolution est naturelle, notre personnalité évolue également. Bien que le groupe soit totalement uni, le masque est quelque chose que nous gérons individuellement. »

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK