Bruce Springsteen et les Dropkick Murphys

Bruce Springsteen / Dropkick Murphys
Bruce Springsteen / Dropkick Murphys - © Getty Images

Le concert caritatif des Dropkick Murphys a bien eu lieu vendredi dernier dans un stade vide, avec un invité VIP sur 2 titres : Bruce Springsteen

Mais quel est le point commun entre Springsteen et ce groupe de Celtic Punk, sinon des titres revisités issus du répertoire folk ? C'est en fait le stade de l'équipe de baseball de Boston, les Red Sox : le boss y a joué le premier concert rock en 2003 et les Dropkick Murphys  y ont fait le show à chaque championnat en 2004, 2007, 2013 et 2018, ainsi qu'un concert complet en 2011.

Nous vous annoncions cet événement qui n'a connu aucun problème technique, une playlist de 28 titres a été interprétée en direct avec engagement par les DropKick Murphys (parés des couleurs des Red Sox) et Springsteen est apparu en fin de show sur l'écran géant du Fenway Stadium pour interpréter avec eux les titres "Rose Tattoo" et sa version d' "American Land". 

Ce streaming en direct a permis de recueillir jusqu'ici plus de 100.000 dollars pour 3 associations caritatives de Boston.

Voici la playlist jouée vendredi dernier :

The Boys Are Back
The State of Massachusetts
Captain Kelly’s Kitchen
Smash Shit Up
Sunshine Highway
The Bonny (Gerry Cinnamon cover)
Sandlot
Tessie
Jimmy Collins’ Wake
The Fighting 69th
The Walking Dead
4-15-13
Rebels with a Cause
Prisoner’s Song
The Warrior’s Code
The Auld Triangle
You Can’t Put Your Arms Around a Memory (Johnny Thunders cover)
Mick Jones Nicked My Pudding
Queen of Suffolk County
Johnny, I Hardly Knew Ya
Amazing Grace
(F)lannigan’s Ball
Out of Our Heads
Dirty Water (The Standells cover)
Rose Tattoo (avec Bruce Springsteen)
American Land (la version de et avec Bruce Springsteen)
I’m Shipping Up to Boston
Until the Next Time