Bruce Springsteen en soutien à Joe Biden

Bruce Springsteen a utilisé son morceau "The Rising" dans une nouvelle vidéo de soutien au candidat à l'élection présidentielle, Joe Biden.

Le clip a été présenté lors de la première soirée de la Convention Nationale Démocratique de ce 17 août, avec des images des professionnels de la santé, des rues vides aux USA et de nombreux citoyens portant des masques, pour évoquer la pandémie de coronavirus.

L'idée était de faire un parallèle avec la douleur causée par le 11 septembre, événement qui avait inspiré Bruce Springsteen pour l'écriture du morceau en 2002.

Bruce Springsteen et son épouse Patty Scialfa apparaissent aussi brièvement dans le clip, qui se referme sur une image du candidat Joe Biden.

Joe Biden a également partagé la vidéo sur Twitter: “Nous sommes les USA. Rien ne peut nous arrêter si nous sommes ensemble."

Bruce Springsteen, de son côté, a choisi la légende “come on up for #therising.”

Bruce Springsteen aime le travail de Lana Del Rey et il en a parlé sur antenne. Il la considère même comme "l'une des meilleures songwriters américaines"! C'est un des sujets qu'il a abordés dans le cadre de son émission de radio "From His Home To Yours sur SiriusXM.

Bruce Springsteen et son E Street’s Band ont partagé début juillet un live du 25 septembre 1999 au First Union Center de Philadelphie. Ce concert a fait l’objet de bootlegs se vendant à prix d’or au sein du réseau de fans acharnés du Boss depuis deux décennies. Et le voici enfin disponible légalement avec un son retravaillé.

Ce live est sorti dans le cadre de sa série "Live downloads" que vous pouvez découvrir ici. Il y proposait, le mois précédent, un concert donné à Stockholm en 2005 avec le titre "Reason To Believe". Il s’agissait de la tournée solo acoustique "Devils And Dust".

Nous avons aussi eu droit au show à Gothenburg en Suède le 28 juillet 2012. Un concert particulier car il y a joué "Jungleland", un titre qu’il n’avait plus interprété depuis la mort de son saxophoniste Clarence Clemons l’année précédente.

On pense aussi à son "London Calling : Live In Hyde Park". Ce concert avait eu lieu le 28 juin 2009 dans le cadre du Hard Rock Calling festival à Hyde Park. Une version DVD de cet événement était d’ailleurs sortie l’année suivante.

Avant cela, il avait partagé le titre "Walk Like A Man", enregistré en 1988 à la Detroit’s Joe Louis Arena, et le live précédent, partagé par Bruce Springsteen, concernait un show joué avec le E Street Band à Long Island, au Nassau Coliseum de New-York le 4 mai 2009. Il s’agissait du début de la tournée "Working on a Dream" avec plusieurs raretés comme "Kingdom of Days," "Rendezvous," "The Wrestler" et une cover du classique de 1967 de Soul Survivors, "Expressway to Your Heart." C’est l’unique fois que le Boss jouera ce morceau sur scène.

A la fin de l’année dernière, c’était le concert du 24 novembre 1996 à Asbury Park, qui circulait depuis des années en bootleg, et qui sortait alors de manière officielle. Il s’agissait de la première date de trois concerts, dans le cadre de la tournée acoustique Ghost of Tom JoadUn live de 1978 de Springsteen capté durant la tournée "Darkness on the Edge of Town", bien connu des fans, était aussi sorti officiellement en septembre.

On peut encore citer cette belle surprise arrivée l’été dernier : un live acoustique enregistré le 13 octobre 1986.

Le set avait eu lieu dans le cadre du concert annuel de charité de Neil Young, le Bridge School Benefit Concert, au Shoreline Amphitheatre de Mountain View, en Californie. Mais aussi un live de 1978 immortalisé pendant la tournée "Darkness on the Edge of Town". L’année d’avant, le concert du lendemain, celui du 20 septembre, avait été dévoilé officiellement, mais pour la plupart des fans, ce concert du 19 est largement supérieur.

Le mois dernier, Bruce Springsteen venait à nouveau en aide au New-Jersey en sortant un live joué le 9 juillet 1981 à la Brendan Byrne Arena du New Jersey.

Il a été très actif pendant le confinement, notamment en participant à l’événement caritatif "Jersey4Jersey" avec Bon Jovi, en devenant momentanément animateur radio avec une playlist pour ces moments particuliers que nous avons vécus et aussi en jouant dans un stade vide avec les Dropkick Murphys.

Plus récemment, il a discuté du mouvement de protestation né suite au meurtre injuste de George Floyd dans son émission radio sur SiriusXM. Il a commencé le show avec son titre de 2000, "41 Shots (American Skin)", qu’il avait écrit après le décès de l’immigrant guinéen désarmé, Amadou Diallo, dans un département de la police new-yorkaise.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK