Bruce Dickinson déplore à nouveau l'usage du prompteur lors des concerts

OzzFest 2005 - PNC Bank Arts Center in Holmdel - July 26, 2005
2 images
OzzFest 2005 - PNC Bank Arts Center in Holmdel - July 26, 2005 - © Michael Loccisano - FilmMagic

Le frontman d’Iron Maiden est revenu sur ce sujet lors de son apparition au CinemaxX Hamburg-Dammtor.

L’usage d'un prompteur permet l’affichage de textes et de visuels pour les chanteurs qui en ont besoin. C’est le cas de Rob Halford ou Ozzy Osbourne, dont les carrières productives les amènent à devoir mémoriser un répertoire important.

"Je n’utilise pas de prompteur sur scène. Mais beaucoup de chanteurs ont besoin d’avoir les mots en face d’eux. "Breaking The Law" de Judas Priest représente l’exemple le plus fou que j’ai vu. C’est sur prompteur : "Breaking the law, breaking the law/ Breaking…" Devinez quoi ? "The Law !" C’est ridicule."

Dickinson tenait déjà un tel discours en 2014 lors d’une interview donnée au Guardian. Il déclarait à l’époque : "Je ne m’étais jamais rendu compte que des artistes utilisaient les prompteurs. C’est quoi ce délire ? Les fans payent le prix plein pour assister au concert et vous ne vous pouvez même pas retenir les paroles."

Quelques semaines après la publication de l’interview, le site andrewhaug.com avait questionné Rob Halford sur son opinion concernant les remarques de Bruce Dickinson : "Tout d’abord, Bruce est un bon ami à moi. Je l’aime énormément. Je pense que c’est un incroyable chanteur, avec une présence scénique incroyable. Il fait partie d’un groupe merveilleux, parmi les plus grands du monde. Et concernant ce que les gens se disent, je pense que ça ne veut pas dire grand-chose. Nous exprimons différentes choses selon le jour ou notre humeur. Je sais que Bruce est plein de bonnes intentions, et il a dit ce qu’il avait à dire. Je n’ai rien à rajouter."

Lors d’une interview pour QMI Agency en 2010, Halford avait expliqué que l’usage du téléprompteur l’avait aidé lorsqu’il avait dû remplacer Ozzy le temps d’un concert avec Black Sabbath : "Tout comme Ozzy, j’utilise un prompteur parce que je participe à tellement de projets. Je ne parviens pas à me souvenir de tout. J’aimerais être comme mon ami Bruce Dickinson et faire tout de mémoire, mais j’ai besoin de cette issue de secours."

Lors d'une édition précédente du Ozzfest, Sharon Osbourne avait coupé l’électricité à trois reprises lors de la prestation d’Iron Maiden clôturant leur tournée. Elle s’était justifiée en expliquant que "Dickinson avait insulté sa famille et manqué de respect à son mari en affirmant ne pas avoir besoin de prompteur contrairement à Ozzy."

L’intervention de Bruce Dickinson au CinemaxX de Hambourg est à revoir ci-dessous :
 

Iron Maiden et la brasserie Robinsons viennent d’annoncer la sortie de deux nouvelles bières de leur gamme "Trooper".

"Fear Of The Dark" est un stout au style anglais tandis que la "Trooper IPA" est une nouvelle version de leur classique bière Trooper.

Dickinson a une nouvelle fois eu un rôle prépondérant dans l’élaboration de ces nouveaux breuvages. Avec l’aide du maître-brasseur Martyn Weeks, il a ainsi pu sortir la 7e et 8e bière de la gamme. Elle a déjà écoulé plus de 25 millions de pintes depuis sa création en 2013.

Weeks a déclaré : "La marque Trooper aura bientôt sept ans, et elle a dépassé toutes nos espérances. Ces deux nouvelles bières rejoignent ainsi une sélection de bières créée conjointement avec le frontman d’Iron Maiden. Ce sont deux nouveaux styles que nous sommes heureux de partager."

Bruce Dickinson s’est inspiré des différentes IPAs américaines qu’il avait bues lors de la "Craft Brewers Conference" de Denver en 2019, où il avait fait office de conférencier. Il a commenté sa création en affirmant "avoir goûté tellement de styles de bière différents lors de nos voyages autour du monde avec Iron Maiden. C’est indéniable que le style IPA est devenu extrêmement populaire. Je suis un grand fan d’IPAs autant que de stouts, et ces styles n’étaient pas encore représentés dans la gamme Trooper. Je ne pourrais vous dire le nombre de fois où l’on m’a demandé de faire un stout "Fear Of The Dark" ces dernières années !"

"J’avais toujours voulu faire une IPA aussi, mais je voulais attendre le bon moment et la bonne recette. Nous sommes très fiers de ce brassin qui combine les saveurs houblonnées américaines et une base résolument anglaise." a rajouté Martyn Weeks.

Le responsable de la marque, Sam Kennerley, a rajouté à propos du stout : "C’est une bière que les fans nous demandent depuis la sortie de la première Trooper. Nous sommes heureux de pouvoir honorer leur loyauté. La porter Red 'N' Black représente l’une de nos sorties les plus populaires, il était donc évident qu’il existe un marché pour les bières noires. Aujourd’hui, nous avons enfin un stout à offrir à nos fans."

Plutôt que de référencer la pochette de l’album éponyme, l’étiquette de la "Fear Of The Dark" utilise la mascotte du groupe, Eddie, pour rendre hommage à l’apparence qu’adopte Dickinson lors de leur tournée en cours, "Legacy Of The Beast."

Le maître-brasseur a terminé en affirmant que "ces deux nouvelles bières représentent l’évolution de la gamme Trooper. Nous avons hâte que les fans puissent y goûter !"

Les deux produits seront mis en vente directement via le site web de la brasserie, ainsi que par Amazon.

Le nouvel album studio d’Iron Maiden serait prêt, selon des rumeurs parues en décembre dernier.

Les Britanniques n’ont pas sorti de nouveaux morceaux depuis 2015 et l’album "The Book Of Souls", enregistré fin 2014 à Paris, avec le producteur français Kevin "Caveman" Shirley.

Le 23 décembre, le producteur Shirley avait partagé sur ses réseaux sociaux une rétrospective de son année et a mentionné trois mois de travail à Paris à "bosser dur sur un projet ultra-secret. Et j’ai terminé avec un son lourd dans les oreilles".

Au mois de mai dernier, un site italien annonçait déjà que le groupe apportait la touche finale à ce disque très attendu, apportant pour preuve la présence des six membres du groupe et de leurs femmes à Paris au même moment.

Une photo avait été partagée par le producteur aux Guillaume Tell Studios, où Iron Maiden avait enregistré "Brave New World" (2000) et "The Book Of Souls", précisant qu’il finalisait un projet majeur.

Pendant la tournée 2019, Bruce Dickinson a aussi fait référence à du "nouveau matériel", notamment lors d’un concert à Oakland. Il avait alors dit à la foule "des nouvelles chansons d’Iron Maiden ? Ce sera plus vite que vous ne le pensez". En août, pendant un concert à Nashville, Dickinson avait aussi dit "que de la nouvelle musique de Maiden n’était pas en dehors des possibilités" et que l’idée d’un nouvel album était une certitude.

Si ces informations s’avèrent vraies, on sera en présence du 17e album du groupe, et le sixième produit par Shirley, qui bosse avec le groupe depuis deux décennies. Il est aussi célèbre pour son travail avec Joe Bonamassa, Journey, Dream Theater et avant cela, Led Zeppelin.

Début novembre, on apprenait que le troisième week-end de juin, le Graspop Metal Meeting aurait lieu pour la 25e fois à Dessel. Pour cette édition anniversaire, le festival organise, comme en 2018, une édition XL avec 4 jours de festival complets ! Une fois encore, le Stenehei de Dessel accueillera la crème du hard rock et du metal. À commencer par la première tête d’affiche : IRON MAIDEN !

Après son concert à guichets fermés en 2018, Iron Maiden revient le jeudi 18 juin au Graspop Metal Meeting pour la dernière étape de sa tournée Legacy Of The Beast. Depuis le début de sa tournée en 2018, le groupe a joué devant environ deux millions de fans dans 39 pays. Avec un show retraçant l’ensemble de sa carrière à travers des tubes et les morceaux préférés du public, il y en a pour tous les goûts. Bruce Dickinson, le chanteur d’Iron Maiden : "Nous n’avons vécu que des moments uniques lors de la tournée Legacy et les réactions au spectacle et à toutes les choses dingues qui se passent sur scène (et à Eddie !) sont partout phénoménales. Tous les membres du groupe ont pris tellement de plaisir que nous sommes très enthousiastes à l’idée de ramener cette production au Graspop Metal Meeting et d’atteindre encore plus de fans."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK