Brian May répond aux critiques

Brian May répond aux critiques
Brian May répond aux critiques - © KEVIN WINTER - AFP

Brian May défend le biopic "Bohemian Rhapsody" des critiques à propos des "erreurs" de timing.

Des spectateurs ont reproché au film de ne pas respecter l’ordre des choses, pour faciliter le récit.

"Nous ne faisions pas un documentaire", a précisé Brian May. "Nous n’avons jamais voulu raconter une suite de faits chronologiques. L’intérêt était de dépeindre le portrait de Freddie, sa passion, ses peurs, ses faiblesses, tout ce qui l’animait. Et aussi la relation quasi familiale que nous entretenions tous. Je sais que Freddie aurait adoré le film, parce qu’il est bon, honnête, et qu’il représente bien qui il était."

Dans le film, par exemple, le diagnostic du SIDA de Freddie Mercury vient plus tôt que dans la réalité, avant la performance de 1985 au Live Aid au Stade de Wembley. En réalité, le chanteur avait été informé de sa maladie en 1987.

Le batteur de Queen, Roger Taylor, a lui aussi dit au Mojo magazine : "Ce qui est important, c’est ce qui est arrivé. Nous ne racontons aucun mensonge. Après, la chronologie importe peu."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK