Body Count avec D.Lombardo

Embed from Getty Images

C'est en Finlande ce 29 juin que Body Count a fait monter l'ancien batteur de Slayer sur scène.

Dave Lombardo et Slayer sont en dispute pour des questions financières depuis un bon moment, mais Dave Lombardo a profité de la présence de son ami Ice-T, chanteur de Body Count, pour monter sur scène et jouer deux titres de Slayer, "Postmortem / Raining Blood". 

On sait que les deux groupes sont proches et se respectent beaucoup, Body Count a d'ailleurs repris ces deux morceaux sur son dernier album BloodLust. 

Nous avons eu l'occasion de faire l'interview d'Ice-T de Body Count lors de la dernière édition du Graspop.

Ice-T, un homme pour qui la famille a toute son importance, joue chaque soir avec son fils sur scène. A 26 ans, il a vécu toute sa vie de cette manière, et sa petite soeur de 2 ans marche déjà sur ses traces, et peut donc revendiquer son statut de plus jeune fan de Body-Count. 

L'excellent album "BloodLust", sorti en 2017, a accueilli bon nombre de guests, dont Max Cavalera, Randy Blythe (Lamb of God), ou encore Dave Mustaine de Megadeth (dont on entend la voix sur l'intro de "Civil War")  et on peut déjà s'attendre à d'autres invités sur le prochain album. Ice-T mentionne déjà les noms de Chris Barnes (ex-chanteur de Cannibal Corpse, actuel Six Feet Under) ou Duff McKagan de Guns N Roses, mais précise qu'il reçoit beaucoup de demandes aussi.

Body Count, on le sait, mêle les genres, mais Ice-T préfère ne pas cloisonner le style: "ce que nous faisons est unique, c'est un mélange de tant de mouvements: metal, punk, rap, death,... toutes des déclinaisons du rock. Mais il ne faut pas confondre rap et hip-hop. Le hip-hop, c'est la culture, le breakdance, tout ça... le rap est une performance vocale, que devrait pouvoir faire tout chanteur, et qui s'accorde donc bien avec le rock. Nous aimons tester de nouvelles choses, essayer, et faire ce qui nous plaît. En studio, on joue pendant des heures et des heures. Je laisse les gars faire leur job et quand j'entends quelque chose d'intéressant, je ne le note et je leur propose de connecter les bonnes idées. C'est mon travail, et ensuite, bien plus tard, j'ajoute les voix. On a parfois une quinzaine d'instruments testés avant que je ne chante."

Au sujet du prochain album, on peut s'attendre à retrouver l'aspect "politique" que l'on connaît chez Body Count, même si Ice-T préfère le terme de "protest music", dans la vague de ce que font Rage Against The Machine ou Korn. Il précise qu'il parle de faits, de problèmes, de choses qui ne vont pas, mais pas dans le but d'inciter à la violence ou quoi que ce soit. Plus dans le but d'attirer l'attention, d'éveiller les gens."

On a ensuite parlé avec lui de la tournée d'adieu de Slayer. Les groupes sont très amis (Body Count a d'ailleurs fait une excellente cover medley de Raining In Blood / Postmortem 2017 sur "BloodLust") et Ice-T a précisé une chose importante: Slayer a décidé d'arrêter les tournées, ce qui, selon lui, ne signifie pas que le groupe va arrêter ses activités.

Il a rappelé à quel point la vie en tournée est exigeante et compliquée "vous vivez dans votre tourbus, de manière très proche. Vous avez de quoi vous acheter de belles maisons dans lesquelles vous ne vivez pas, et des voitures avec lesquelles vous ne roulez pas. Quand vous jouez 250 concerts par an, c'est épuisant. Mais la vie en tournée permet de rencontrer tellement de groupes, et les festivals européens qui se rassemblent comme ça sur quelques semaines (Graspop, Download, Hellfest,...), c'est une aubaine pour nous qui venons de Floride. Il faut 20 heures pour venir de chez nous, alors quand tout est rassemblé, c'est tellement plus simple! Je me réjouis de voir Jonathan Davis et Maynard de A perfect circle. "

 

C'est donc un moment très agréable passé en compagnie du légendaire frontman, et un concert incontournable de cette très belle affiche 2018 du Graspop!

Les photos du concert

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK