Bob Dylan: plagiat au Nobel?

Bob Dylan: plagiat au Nobel?
Bob Dylan: plagiat au Nobel? - © Tous droits réservés

Bob Dylan pourrait avoir utilisé des extraits de Cliffnotes, des guides pour étudiants, pour sa lecture dans le cadre de la remise de son Prix Nobel.

Le site SparkNotes, originellement créé par des étudiants d’Harvard, met en ligne des CliffsNotes, des guides pour les étudiants qui résument des oeuvres littéraires (entre autres). L’auteur et écrivain Andrea Pitzer accuse Bob Dylan d’avoir utilisé en l’état des extraits du guide sur Moby Dick D’Herman Melville. Bob Dylan a en effet cité l’œuvre comme une de ses influences majeures. L’écrivain Ben Greenman avait également noté la ressemblance, parlant plus de "citation", mais aussi d’un moment inventé, n’existant pas dans l’œuvre originale. Après vérification, il apparaît que les commentaires énoncés par Dylan, ne se trouvent effectivement pas dans Moby Dick, mais bien dans le SparksNotes sur l’œuvre de Melville.

Au total, Andrea Pitzer aurait noté plus de vingt phrases dans la lecture de Bob Dylan, étrangement proche de ce recueil pour étudiants (la totalité est à lire ici ). Il n’y a pas encore eu de réaction du côté du principal intéressé, ni du comité Nobel.

 

C’est ce 4 juin, enfin, que Bob Dylan a accepté de se plier à l’exercice de la “lecture”, lui autorisant l’accès aux 923.000 dollars liés au Prix Nobel, remporté en avril dernier. 

Il a choisi de délivrer cette lecture sous forme d’un enregistrement de 30 minutes, évoquant ses influences musicales et littéraires.

Parmi elles, Buddy Holly (que Dylan avait rencontré peu de temps avant sa mort) est cité comme l’influence-clé de son travail musical, et côté littérature: Moby DickAll Quiet on the Western Front, et The Odyssey.

En conclusion, Bob Dylan a déclaré: “Nos chansons sont vivantes. Elles ne sont pas comme la littérature, elles doivent être chantées, pas lues. Les mots de Shakespeare étaient écrits pour être dits sur scène. Un peu comme les paroles des chansons, qui doivent être chantées, pas lues sur une page. Et j’espère que certains parmi vous auront la chance d’entendre ces chansons, en concert ou sur quel que format que ce soit. Je reviens aux paroles d’Homère (personnage de l’Odyssée): "Chante, ma Muse, et à travers moi, raconte l’Histoire.""

L’académie suédoise et la Fondation Nobel ont mis en ligne une vidéo de ce discours, enregistré le 4 juin à Los Angeles, qui dure un peu plus de vingt-six minutes.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

Recevoir