Blodwyn Pig ''Dear Gill''

les archives
les archives - © Tous droits réservés

La semaine dernière, nous évoquions les débuts de Jethro Tull que le guitariste Mick Abrahams quitte à la fin de 1968 : Ian Anderson veut faire évoluer le groupe vers une musique plus folk-rock, Mick Abrahams souhaite rester fidèle au blues rock de “This Was”.

Il fonde Blodwyn Pig au début de 1969 avec la complicité de Jack Lancaster, un multi instrumentiste (saxophone, flute, violon) qui apporte un background progressif et jazz, et le renfort d’une solide section rythmique : Andy Pyle (basse) et Ron Berg (batterie).

Le premier album, "Ahead Rings Out", enregistré en avril, paraît au mois d’août sur le label Island (Traffic, Spooky Tooth, et… Jethro Tull). Son succès rivalisera avec celui de "Stand Up", le deuxième opus de Jethro Tull, montant à la neuvième place du hit-parade anglais.

La pochette ne passe pas inaperçue : sur fond rose flashy s’incruste une tête de cochon parée d’un casque audio, de lunettes de soleil et d’un vieux mégot ! Comme souvent à l’époque, l’édition américaine diffère de l’anglaise : trois chansons sur neuf sont différentes… En ouverture : le puissant " It’s only love ", soutenu par une grosse section de cuivres (déjà proposé par Walter de Paduwa dans " Avis de recherche ", suivi du blues "Dear Gill".

Blodwyn Pig ne manque pas d’atouts et pourtant le groupe stoppera ses activités à la fin de l’année 1970 après avoir proposé un second album, "Getting to This".

BLODWYN PIG, " Dear Gill “ - 1969

Et aussi