Billy Gibbons sort un clip pour le classique "Rollin’and Tumblin’"

Après la vidéo de son titre "Highway 151 ", avec Matt Sorum, sortie il y a quelques mois, Billy Gibbons arrive aujourd’hui avec la vidéo officielle d’une autre collaboration sur le classique "Rollin’and Tumblin’". Les deux titres apparaissent sur son album de 2018, The Big Bad Blues.

Sur l’enregistrement, on croise à nouveau le batteur Matt Sorum, ancien Guns N’Roses et Velvet Revolver, qui produit d’ailleurs le clip, et le guitariste Austin Hanks, venu tout droit d’Alabama, et qui avait co-écrit le morceau "Flyin' High" pour l’album La Futura de ZZ Top.

On doit l’original du classique du Delta blues "Rollin’and Tumblin’" à Hambone Willie Newbern en 1929. De très nombreux artistes l’ont repris depuis, comme, Cream, Canned Heat, Fleetwood Mac, Bob Dylan, Blackfoot, Jeff Beck et même Cyndi Lauper.

De nombreux invités figurent sur l’album The Big Bad Blues, qui comporte également quelques reprises comme "Standing Around Crying" de Muddy Waters.

Parmi les collaborateurs de ce nouvel album solo, il a pu compter, pour le titre "Missin' Yo' Kissin'," sur Gilligan Stillwater, qu’il appelle affectueusement (et légalement) Miz Gibbons.

"C’était un cadeau", a expliqué le musicien de ZZ Top. "Nous avions environ cinq morceaux enregistrés, et ma bien aimée Gilligan dessinait dans le canapé. Je me disais "elle regarde sans doute un catalogue Chanel, j’ai intérêt à cacher ma carte de crédit". Mais ensuite, elle a fait une pause, les ingénieurs ont jeté un œil à ce qu’elle faisait et m’ont dit "hey mec, c’est plutôt cool. Cela pourrait être bien bluesy si on part de cette base. Et c’est ce qu’on a fait. Evidemment, je me demandais ce qu’elle avait voulu dire par "Missin' Yo' Kissin", j’espère qu’elle écrivait à mon sujet !"

L’album succède à Perfectamundo, sorti en 2015.

The Big Bad Blues rassemble 11 morceaux, à la fois des compositions, et des reprises de titres de Muddy Waters et Bob Diddley, dont certaines sont jouées sur une guitare Gretsch Duo-Jet. L’album est dans un style moins afro-cubain que le précédent, plus proche de ses racines blues.

Billy Gibbons est apparu dans un épisode récent de l’émission de téléréalité Pawn Stars dans lequel on l’a vu dépenser des milliers de dollars pour un costume chic en strass qu’il portait dans les années 70 avec ZZ Top.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK