BD : Tueurs de Mamans, Charly, Orignal, Sans Charlot

classic 21 bd
6 images
classic 21 bd - © Tous droits réservés

Jacques de Pierpont vous présente les dernières sorties BD et ses classiques.

Des BD dont les enfants sont les vedettes… et ce n’est pas triste !

Ers-Borecki-Zidrou, «Tueurs de Mamans», tomes 1 & 2 (Dupuis), couleurs 46 pages

Cinq adolescentes dont le point commun est de ne pas (ou plus) avoir de père et d’être en conflit assez profond avec leurs mères respectives (deux mamans pour l’une des cinq !) qu’elles en arrivent à les détester assez que pour leur faire payer ce qu’elles ressentent comme des injustices…

Organisées en club (" L’Ordre des petites orphelines ") au sein de leur école, elles découvrent sur Internet un site intriguant dont l’argument de vente est " Votre vengeance est notre métier ".

Commander une punition (pas toujours anodine) pour l’adulte jugé trop sévère, c’est excitant ! Mais le jeu va mal tourner : car l’exécuteur des contrats, déguisé en Père Fouettard (un régal graphique !) passe vraiment à l’acte et prend sa tâche très au sérieux – de la simple claque à la mise à mort…

Le premier tome est paru le jour de la Fête des Mères ( !!!), le second vient d’arriver –et, aaargh, c’est chez Dupuis, l’éditeur de Cédric !

Aux commandes : l’excellent scénariste Zidrou, à qui l’on doit déjà dans un registre proche la série " Mèche rebelle / Protecto ",  grand connaisseur des incertitudes adolescentes et des labyrinthes familiaux (Tamara, L’élève Ducobu, Sac à Puces, et plus récemment  dans un registre réaliste une belle suite de thrillers " one shot " - " Lydie ", " La Peau de l’ours…) – flanqué de Ers (la série " Les Démons d’Alexia ") et Borecki (studio Peyo) dont le dessin à quatre mains, semi-réaliste, sert efficacement l’histoire.

Max de Radigues, «Orignal» (Delcourt), roman graphique, noir et blanc

Belle exploration des tourments adolescents liés au harcèlement et à la violence scolaire, " Orignal " se situe dans le droit fil des préoccupations de Max de Radiguès. Auteur et éditeur de la structure " L’Employé du Moi ", il revient régulièrement sur des " tranches de vie " enfantines d’une fine justesse (cfr " L’âge dur ").

" Orignal " est la version française  d’une série de récits du  fanzine " Moose ", dessinés en 2011/2012 lors d’une résidence à Montréal.

Joe arrive en retard à l’école parce qu’il y va à travers bois au lieu de prendre le bus scolaire – en fait pour retarder le moment de retrouver l’ado qui le martyrise jour après jour ; jusqu’au jour où le tortionnaire suivra sa victime sur un terrain qui n’est pas le sien – là où Joe, au contact de la nature et au travers d’une rencontre métaphorique avec un cervidé, est devenu fort…

 Au-delà du thème de la revanche légitime, de Radiguès aborde ces sujets délicats et souvent tabous que sont la maltraitance entre enfants – du racket aux violences sexuelles, et la négation fréquente de cette réalité de la part  du monde adulte.

Max de Radigues,

Deux volumes r

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK