Barock Never Dies : The Doors " Spanish Caravan " et l' " Asturias " d'Isaac Albeniz

Je vous emmène dans le Sud. Pas tout en bas, mais quand même : on va en Espagne, dans les Asturies, une région sublime qui évoque le flamenco, la guitare ensorcelante, la musique primitive, la sensualité, la chaleur, tout ça. La musique folklorique de cette région (je fais un raccourci) elle est incarnée en musique classique par Isaac Albéniz, qui a composé '' Asturias ''.

Ça fait partie d’une plus grande œuvre qui s’appelle '' la Suite Espagnole '' mais ce morceau-là c’est le plus célèbre, il commence comme une danse de flamenco, confiante, conquérante. La suite de la musique est plus calme, plus retenue, et puis ça redevient rapide, et la fin est un peu triste, comme nostalgique. Je me rends bien compte que si je me contente de vous la décrire, ça ne vous aidera pas, donc je propose qu’on l’écoute, tiens.

Je pense qu’on peut s’arrêter là, si vous n’avez pas reconnu le morceau rock qui va avec, c’est que vous ne le connaissez pas et que je vais avoir le plaisir de vous le faire découvrir ! Je vous plante le décor : on est 46, en Amérique, et un bébé naît. Un futur guitariste que toute cette Espagne allait fasciner. Il s’appelle Robbie Krieger et quelques années plus tard il allait faire partie du groupe The Doors. Il ne jouait de la guitare électrique que depuis 6 mois quand il a rejoint la bande de Jim Morrison mais il a baigné dans le flamenco toute sa vie avant ça. C’est lui qui signe le titre '' Spanish Caravan '', qu’on trouve sur le troisième disque des Doors '' Waiting for the Sun ''.

 

Sur le disque '' Waiting for the Sun '' (en attendant le soleil) eh bien on y est, ça y est le voilà le soleil, dans '' Spanish Caravan ''. C’est donc une composition de Robbie Krieger pour un texte de Jim Morrison avec des extraits du compositeur classique Isaac Albéniz, c’est une prière faite à une caravane espagnole de nous emmener dans son pays. On peut aussi imaginer aussi que ça parle d’un voyage plus chimique, en référence à la drogue, bien sûr. Jim Morrison n’avait jamais mis les pieds en Espagne, en revanche il prenait deux trois trucs. Mais avec cette chanson, c’est sûr, on voyage ! On va encore sentir que j’aime trop les Doors, mais " Spanish Caravan ", c’est du bel art, c’est du grand art. Et avec cette chanson je vous amène un peu d’Espagne, un peu de Californie, c’est-à-dire un collier de fleurs autour du cou et une castagnettes dans la poche…

Le lundi à 13h45 dans Lunch Around The Clock avec Vanessa Fantinel.

Où sont les points communs entre Bach et les Beach Boys ? Entre un chanteur lyrique et un adepte du chant guttural ? Dans baroque, il y a " rock " : chaque semaine, Barock Never Dies dévoile les généalogies de célèbres titres rock qui ont puisé avec talent dans le répertoire de la musique classique.

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK