Axl Rose et AC/DC à Werchter

Axl Rose et AC DC à Werchter
Axl Rose et AC DC à Werchter - © Tous droits réservés

Un concert tellement attendu, qui s’est révélé impeccable sur toute la ligne.

Il y a quelques semaines, ce fût la douche froide pour les fans d’AC/DC à l’annonce du forfait du chanteur Brian Johnson pour les dates restantes de la tournée " Rock or Bust ". Blessé gravement aux oreilles, il y a déjà de nombreuses années, celui qui avait repris la place laissée vacante par l’inoubliable Bon Scott, il y a plus de 35 ans, s’est vu forcé, à son tour, de déposer les armes. Les médecins sont formels : s'il continue à se produire sur d’immenses scènes et dans les stades, il deviendra sourd de manière définitive.

S’en suivit une période de troubles, d’interrogations, de questionnements... et de mauvaise communication, aussi.
Brian Johnson a-t-il été purement et simplement viré ? Le groupe ferait-il mieux de cesser ses activités ? Certains fans réclament le droit à la pension, y compris pour leurs musiciens préférés.
Les derniers mois ont été difficiles pour le groupe mythique australien : Phil Rudd emmêlé dans de graves soucis juridiques, Malcom Young en proie à des problèmes de santé mentale, et maintenant le chanteur, Brian Johnson, qui doit quitter le navire, au milieu de la tournée. Il ne reste plus guère qu’Angus, toujours vaillant, qui continue à mener sa barque, son groupe, comme il le fait depuis des décennies, contre vents et marées.

Et puis, de la lumière au bout du tunnel : on apprend que Brian Johnson pourra continuer à enregistrer en studio avec AC/DC. Il ne quitte pas le groupe, mais il prend le temps de se soigner, pour mieux revenir, on l’espère.

Vient alors cette idée de "guest singer", de "chanteur invité , qui pourrait assurer le chant pour les concerts restants de la tournée. Une sorte d’intérim. Et ce nom qui tombe: Axl Rose, leader charismatique des Guns ‘N Roses. Est-ce un choix judicieux? Pourra-t-il assumer, lui qui a été particulièrement inactif ces dernières années? Lui dont le capital sympathie est inversement proportionnel à la belle humanité de Brian Johnson?
Les premières réactions des fans sont incisives, virulentes, violentes même parfois.
Nombreux sont ceux qui pensent à une plaisanterie, un gag, voire une mauvaise blague.

Et pourtant, toutes ces questions qui nous taraudent, il ne nous appartient pas d’y répondre.
Le groupe a fait le choix de continuer cette tournée, dont tout le monde parle plus que jamais, avec Axl Rose au chant.
Il nous reste à y assister, sans a priori, pour ceux qui le souhaitent.

Premier concert le samedi 7 mai, à Lisbonne. Les vidéos ont l’air convaincantes, on est curieux et impatients d’être sur la plaine de Werchter le 16 mai, pour la date belge, longtemps restée en suspens, comme le reste des dates européennes.

Et là, nous y sommes, lundi 16 mai, 21h pétantes, sur cette plaine archi-comble, malgré les remboursements de tickets qui ont été nombreux, quelques jours à peine avant le concert.

Le son est énorme, l’intro impressionnante, l’énergie dense, et Axl Rose... incroyablement convainquant!
Sa voix colle parfaitement aux titres, à l’esprit des morceaux.
Son chant est parfait, à la croisée des voix de Bon Scott et Brian Johnson, selon les morceaux.

Bien sûr, il est assis. Il s’est brisé un os du pied lors du premier concert de reformation des Guns ‘N Roses, et est donc gêné par un plâtre qui remonte jusqu’au genou.
On sentira d’ailleurs, tout au long du show, une très nette frustration quant au fait d’être limité dans ses mouvements, lui qui est – on le sait –un véritable showman qui ne tient pas en place lorsqu’il est sur scène. Mais il est heureux d’être là. Il le dit, le public le sent, et au troisième morceau, on a déjà presque oublié qu’il est le "chanteur invité". Ses interprétations ont été d’une fidélité appréciable et appréciée, pas de liberté, ou d’envie de tirer à lui la couverture. Tout du long, il fût humble, respectueux, appliqué. Sa voix précise au millimètre, l’énergie incroyable.

On assiste à un excellent concert d’AC/DC, bien dans la tradition, avec ces rites, ces artifices, avec Rosie, avec les canons, avec les solos inégalés d’Angus (mention spéciale pour le solo joué " à la cravate " et le quart d’heure de solo final), et les fins de morceaux accompagnées du traditionnel petit saut du guitariste.

Aucun doute, le groupe va bien, et le prouve. Pas de longueurs entre les morceaux, au contraire. Axl Rose plaisante, parle au public, et saluera même la foule debout, avant les rappels.

Que Brian soit rassuré : ses fans l’attendent (plus ou moins) patiemment, et Axl Rose assure élégamment le job pendant ce temps-là. Contrat rempli !

Setlist:

1. Rock or Bust
2. Shoot to Thrill
3. Hell Ain't a Bad Place to Be
4. Back in Black
5. Got Some Rock & Roll Thunder
6. Dirty Deeds Done Dirt Cheap
7. Rock 'n' Roll Damnation
8. Thunderstruck
9. High Voltage
10. Rock 'n' Roll Train
11. Hells Bells
12. Given the Dog a Bone
13. If You Want Blood (You've Got It)
14. Sin City
15. You Shook Me All Night Long
16. Shot Down in Flames
17. Have a Drink on Me
18. T.N.T.
19. Whole Lotta Rosie
20. Let There Be Rock (with Angus Young guitar solo)
Rappels :
21. Highway to Hell
22. Riff Raff
23. For Those About to Rock (We Salute You)
 

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK