Avis de Recherche : The Morning Dew

Avis de Recherche
Avis de Recherche - © Tous droits réservés

Un seul album et puis s'en va !  Cette phrase résume bien le parcours de dizaines de groupes et quasi tous issus de la même période càd entre 1966 et 1972, ces quelques années magiques et tellement prolifiques dans la sphère du rock. THE MORNING DEW n'a pas échappé à cette règle, celle de l'offre qui était supérieure à la demande. Dans ce cas-ci un talent incontestable, un son, un guitariste incisif, des idées mais sans doute un manque de réussite et surtout une localisation géographique désavantageuse.

THE MORNING DEW était localisé à Topeka dans le Kansas et s'est formé en 1966. Il est le premier à avoir essayé de populariser le rock psychédélique dans la région et y est arrivé mais sans jamais aller plus loin.

L'histoire a commencé avec le guitariste Mal Robinson qui avait formé The Impacts en 1963 avec deux amis et qui évoluera pour devenir The Toads et l'addition d'un quatrième musicien. Les quatre amis étaient tous à l'université lorsqu'ils ont décidé de changer de nom pour devenir THE MORNING DEW.

En 1966 ils se rendent à Lawrence pour enregistrer une démo en vue de trouver un contrat et démarrer une carrière professionnelle. Cette démo leur permettra de sortir un 45t sous le label Fairyland qui sera pressé à 2000 exemplaires et qui atteindra la 9ème place dans les charts locaux. Grâce à ce succès, le groupe va partir en tournée dans le Midwest en proposant un set psychédélique et un light show bricolé avec les moyens du bord.

En juillet 1967, THE MORNING DEW deviendra le groupe maison d'un club important qui s'appelait "The Bagell Dam" et la radio locale KEW, réalisera des interviews quotidiennes pour entretenir leur popularité croissante dans la région. Après la sortie d'un deuxième single, les musiciens toujours très motivés vont enregistrer une dizaine de titres dont neuf compositions originales et THE MORNING DEW va enfin signer un contrat avec un gros label càd Roulette et deviendra par la même occasion le premier groupe du Midwest a être signé dans une importante maison de disques. Le guitariste Mel Robinson déclarait que tout avait été tellement compliqué pour décrocher un contrat car la situation géographique très défavorable et décentrée rendait les producteurs sceptiques mais c'est finalement en 1970 que THE MORNING DEW sortira un premier album qui s'intitulera "At Last" comme pour un accouchement difficile et tant espéré.

Mais il ne suffit pas de sortir un album pour construire une carrière ! Il faut aussi le promouvoir et la maison de disques n'a pas fait grand chose pour attirer l'attention du public à l'échelle nationale. Peu importe, le groupe, toujours sous contrat chez Roulette va enregistrer des demos pour un deuxième album qui avec l'addition de deux nouveaux musiciens prendra la route d'un rock plus progressif. Le label ne suivra pas, invoquant des problèmes financiers. Découragé par tant de difficultés, le groupe décidera de se séparer en 1971 et sans suite pour les musiciens.

En 1995, le label Collectables va sortir ce deuxième album pour alimenter un répertoire fait de raretés et surtout pour attirer l'attention d'un public pressé de découvrir ces disques obscures.

THE MORNING DEW restera dans l'histoire comme un de ces nombreux groupes ayant existé tant bien que mal avec un seul album sous le bras, mais un album de qualité.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK