Avis de Recherche : Sopwith Camel

Avis de Recherche
Avis de Recherche - © Tous droits réservés

Le rock psychédélique de San Francisco a ouvert la route à tellement de jeunes groupes qui se sont lancer sur les routes et pas mal d'entre eux sont aussi passés par le studio avec la chance de pouvoir enregistrer un ou plusieurs morceaux. SOPWITH CAMEL a fait partie de cette tendance et s'est formé en 1965 sous l'impulsion du chanteur/saxophoniste Peter Kraemer.

Ce groupe n'a existé que six mois et a pourtant fait parler de lui car il est le premier de la région de San Francisco a avoir atteint le top 40 et SOPWITH CAMEL est le second, après Jefferson Airplane a avoir signé un contrat avec un label d'envergure nationale.

Cet album est sorti en 1967 chez Kama Sutra qui était très réactif et sous lequel d'autres groupes plus connus, comme The Flamin Groovies ont connus un début de carrière très intéressant. Le single " Hello Hello"  s'est classé à la 26ème place en janvier 67 et le top 10 au Canada quelques semaines plus tard. Le contenu de l'album fait plus penser à un groupe comme Lovin Spoonful avec des compositions parfois burlesques et cette similitude vient sans doute du fait que les deux groupes travaillaient avec le même producteur.

SOPWITH CAMEL a bien évidemment commencé à tourner dans la région mais le succès rapide du groupe a quelque peu désorganiser la progression dont ils auraient du profiter. Un tube et un album sous la bras et en plus sous un label important , le tout après seulement six mois d'existence aurait du propulser SOPWITH CAMEL vers d'autres horizons, mais le manque de maturité et de cohésion dans le groupe a fait que l'aventure s'est terminée rapidement. Pourtant, vu la quantité de groupes émergeant dans la région, celui ci avait tout pour au moins aller un peu plus loin et pour confirmer la qualité du premier album.

Peu après la dissolution, le bassiste Martin Beard et le batteur Norman Mayell sont devenus des musiciens de studios.  Ils ont enregistrés le tube " Spririt In The Sky" de Norman Greenbaum et Norman Mayell a remplacé Paul Whaley pour devenir le batteur de Blue Cheer.

En 1973, SOPWITH CAMEL se reforme avec quasi tous les membres originaux et un beau contrat chez Warner pour enregistrer un deuxième album qui va rester dans les cartons pendant plus de 30 ans. Les musiciens s'étant à nouveau séparés quelques mois après l'enregistrement du disque.

SOPWITH CAMEL a sorti en tout deux albums et quatre singles. Le bassiste d'origine anglaise Martin Beard est devenu électronicien dans le Silicon Valley mais est décédé en 2015. Le batteur Norman Mayell a continué à jouer en studio et est aussi à l'origine de la sortie du répertoire de SOPWITH CAMEL incluant les versions remasterisées de tout le répertoire du groupe. Quelques enregistrements sont disponibles sur les diverses compilations consacrées au rock de San Francisco et le premier album original de SOPWITH CAMEL est devenu quasi introuvable aujourd'hui.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK