Avis de Recherche : Flies on Fire

Avis de Recherche
Avis de Recherche - © Tous droits réservés

Parmi les groupes qui avaient acquis une formidable réputation sur scène mais qui en même temps ne vendaient pas beaucoup de disques, FLIES ON FIRE a figuré en bonne place. Ils étaient quatre et se sont tous retrouvés par hasard à Los Angeles, sans se connaître et venaient de régions différentes, Michigan, Connecticut, New Mexico et Hollywood.

En 1988, le groupe décroche un contrat au Coconut Teazer sur Sunset Strip et devient le groupe maison. A cette période, FLIES ON FIRE qui avait réalisé un clip video pour le morceau ‘Long Gone Dead’, a remporté le prix ‘ Basement Tapes’ organisé par MTV. Du coup le groupe s’est retrouvé avec de nombreuses propositions de concert sur presque tout le territoire mais toujours sans contrat pour entrer en studio.

FLIES ON FIRE a vite fait parler de lui tant les concerts étaient époustouflants. Un répertoire solide et une bonne humeur communicative entre les musiciens ont enflammés tous les clubs et festivals où ils sont passés. Le producteur Ric Browde qui s’occupait de Ted Nugent et Joan Jett a assisté à un concert de FLIES ON FIRE et a de suite été convaincu. Il a proposé aux musiciens de faire une démo de cinq titres pour ensuite la faire écouter au staff du label Atco, très populaire à l’époque et label subsidiaire du géant Atlantic. Quelques semaines plus tard, le groupe entrait en studio pour y enregistrer le premier album.

D’entrée on se rend compte que ce groupe est un excellent groupe de rock. Les morceaux s’enchainent avec bonheur et sans en faire de trop, FLIES ON FIRE sort un premier album bien balancé avec quelques chœurs féminins et une petite touche d’harmonica, sans plus. A la découverte du disque, on sera surpris d’entendre une telle maturité pour un jeune groupe tout à fait inconnu. Et pourtant cet album ne s’est pas bien vendu.

Le manager du groupe rappelait dans une interview que le président du label Atco qui n’était pas fan du groupe a décidé de sortir un single mais contre son avis et celui des musiciens. Ils avaient opté pour ‘Anything Goes’ mais le mal était fait et l’erreur flagrante.

FLIES ON FIRE est retourné en studio pour y enregistrer le deuxième album ‘Outside Looking Inside’ et ce disque confirme les qualités du premier mais la machine était déjà grippée. Le groupe s’est séparé peu après la sortie du disque en laissant un goût de trop peu. Ils étaient simplement au mauvais endroit. Après la séparation, il restait un petit budget et le manager Ric Browde a emmené les gars en studio pour y enregistrer cinq derniers morceaux.

La même année, un autre groupe américain, The Black Crowes, a réussi là où FLIES ON FIRE  a échoué.

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK