Apprendre à jouer des classiques de Queen avec Brian May

Apprendre à jouer des classiques de Queen avec Brian May
Apprendre à jouer des classiques de Queen avec Brian May - © Cole Bennetts - Getty Images

Brian May propose des leçons de guitare via un livestream depuis chez lui. Les musiciens peuvent ainsi améliorer leurs performances sur quelques classiques de Queen.

Le guitariste partage quotidiennement des cours en ligne dans le cadre d’une série intitulée "MicroConcerto". Il avait annoncé l’idée la semaine dernière en expliquant : "Je suis dans mon salon à la maison… où pourrais-je être ailleurs ? Ici, sur Instagram, je vais vous proposer des micro-concerts. N’est-ce pas une bonne idée ?"

Répondant à la demande des fans, Brian May a préparé un tutoriel pour jouer "Bohemian Rhapsody", et plus récemment "Keep Yourself Alive".

La semaine dernière, le guitariste de Queen insistait sur le fait qu’il faut prendre cette menace très au sérieux : "Je vois des tas d’informations fausses sur les réseaux sociaux […] Notre gouvernement a tardé à agir, réagissant de manière catastrophique, ce qui entraînera la mort de milliers de personnes."

Selon lui, il est déjà trop tard en Grande Bretagne pour contenir le virus, "mais nous pouvons encore sauver les vies des êtres qui nous sont chers en faisant ce que nous aurions dû faire il y a de cela trois semaines."

"L’isolement. Réduisez vos contacts sociaux. Réduisez-les à néant, si possible. Plus vous aurez d’interactions, plus vous augmenterez les chances de répandre le virus dans votre famille."

"Lisez cet article ci-dessus. Cela vous prendra juste 30 minutes à intégrer, mais au final, vous comprendrez pourquoi nous devons prendre ces mesures extrêmes maintenant. Ne cédez pas à la panique. Il faut simplement prendre les mesures nécessaires pour nous protéger d’un futur catastrophique."

"J’espère que [le Premier ministre] Brian [Johnson] lira ceci, et jettera ses conseillers actuels à la porte. Une action extrême est nécessaire, les reporter, c’est n"importe quoi."

Ce 24 mars, il a repris la parole :

"Je ne suis pas immunologiste, mais quiconque avec un peu de jugeote sera furieux et anxieux comme je le suis depuis trois semaines. […] Nos amis espagnols sont maintenant au centre de la bataille et nous, les Britanniques, le serons bientôt aussi. Dieu vous bénisse, nous avons besoin d’un miracle et nous devons l’aider à se produire."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK