Angus Young émotif quand il parle de la maladie de son frère

Angus Young d’AC/DC a été visiblement pris d’émotion dans une nouvelle interview où il a évoqué la maladie de son frère Malcolm décédé en 2017.

Ce dernier était atteint de démence dans ses derniers jours et Angus explique : "Je pense que le plus difficile, ce n’était pas sa mort, car on arrivait enfin à la fin, c’était un soulagement."

"Je pense que le plus dur c’est le déclin, c’est vraiment difficile. Parce que je me souvenais de lui avant, et tout cela s’était envolé," ajoute-t-il la larme à l’œil en se souvenant de ses dernières visites à la maison de repos.

"Mais j’ajouterais que même à la fin, quand j’étais là… Il avait un grand sourire. Et cela me procurait beaucoup de joie," précise-t-il.

"Même dans cet état, c’était gai de le voir sourire. Et il manifestait toujours de la joie quand je lui jouais de la guitare. Il essayait de taper du pied. Et il savait toujours que j’étais là. C’était important. J’étais avec lui jusqu’à la fin."

Angus Young avait déjà expliqué il y a quelques semaines qu’il jouait quelques titres des Stones à son frère quand il était en maison de repos.

"Je lui jouais un peu de guitare et il était content," se souvient-il. "Un des derniers albums que je lui ai interprété, c’était l’album de blues des Stones [Blue and Lonesome de 2016] et il trouvait ça génial."

Rappelons que le 17e album studio d’AC/DC, Power Up, sorti vendredi dernier, est largement décrit comme un hommage à Malcolm Young.

La semaine dernière, le groupe a partagé "Realize" qui succède à "Shot In The Dark", dont il partageait il y a peu une vidéo des coulisses du tournage du clipAC/DC a aussi dévoilé un avant-goût d’un autre titre, "Demon Fire", et une gamme de vêtements & chaussures en collaboration avec DC Shoes.

 

Récemment, Angus Young a reprécisé qu’il n’avait pas utilisé de pistes de guitare de son défunt frère Malcolm sur le nouvel album Power Up, par respect pour lui. Il estime qu’utiliser ses pistes à la guitare aurait été un pas de trop. On peut cependant confirmer que cet album est un hommage à Malcolm Young.

Depuis l’annonce Power Up, le groupe s’est beaucoup exprimé dans la presse, en partageant des anecdotes comme le jour où Brian Johnson et Malcolm Young sont partis à la poursuite du Loch Ness, ou bien le rôle que la maman de Brian Johnson avait joué dans la résistance pendant la deuxième Guerre Mondiale.

Angus Young a expliqué que les douze titres de l’album, sur lesquels son frère Malcolm Young est crédité, datent d’il y a plusieurs années. En tout cas, au niveau des idées de base qui ont donné vie aux morceaux. "Chaque fois que nous faisions un album, nous partions des morceaux les plus récents. Ceux-ci sont dans les derniers, mais avec le temps supplémentaire qui m’a été donné, j’ai pu retravailler chaque titre à fond. Et j’ai encore une grande collection de chansons que Malcolm aimait beaucoup. C’était l’occasion d’en partager certaines avec le public."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK