Altercation du Nouvel An : Les Stewart sont renvoyés au civil

Altercation du Nouvel An : Les Stewart sont renvoyés au civil
Altercation du Nouvel An : Les Stewart sont renvoyés au civil - © Vivien Killilea - Getty Images for iHeartMedia

Rod Stewart et son fils Sean vont devoir faire face à un procès au civil concernant la "bagarre" du 31 décembre.

Rappel des faits : Rod Stewart a dû s’expliquer devant les autorités après avoir frappé un garde de sécurité lors d’une fête du Nouvel An à Palm Springs en Floride.

Il n’a pas été arrêté mais a dû répondre de ses actes, ainsi que son fils aîné Sean, devant le Palm Beach County Criminal Justice Complex, le 5 février.

Selon un rapport de police obtenu par People, Rod Stewart et son groupe auraient voulu faire entrer leurs enfants dans une zone prévue à cet effet dans le complexe hôtelier mais se sont vus refuser l’entrée par le garde de sécurité Jessie Dixon.

Rod Stewart aurait alors "haussé le ton, fait un esclandre, et refusé de quitter les lieux, comme le lui demandait Jessie Dixon", selon ce même procès-verbal, les deux hommes "finissant nez à nez".

Des témoins ont confié à la Police que Sean Stewart aurait alors poussé le garde pendant que Rod Stewart le frappait dans les côtes. Une vidéo prise par une caméra de surveillance montre que les Stewart ont été les "premiers agresseurs".

La Police rapporte ensuite qu’après l’altercation, Rod Stewart s’est excusé pour son comportement lors de l’incident. Mais Jessie Dixon ne compte pas en rester là. Il compte porter l’affaire au civil à présent pour obtenir des dommages et intérêts. L’avocat du garde de sécurité, Gawayne Kelly, a ajouté : " nous passons au civil, et ne nous impliquerons dans aucune affaire criminelle. "

Rod Stewart n’a toujours pas fait de déclaration publique à ce sujet. Son fils, de son côté, a précisé qu’il n’avait pas le droit de commentaire l’affaire en cours mais que " Dixon s’était montré très agressif. C’est tout ce que je peux dire. "

Une source a ajouté auprès de People qu’il "s’agissait d’un malentendu. Ni Sean, ni Rod n’ont été arrêtés, personne n’a été blessé, et des excuses ont été échangées."

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK