Alice Cooper en mode berceuses

L’amour de la musique s’enseigne dès le plus jeune âge ! Alors, pourquoi ne pas bercer les plus petits avec des titres habituellement réservés aux plus grands ! ?
 
C’est l’idée de la société Twinkle Twinkle Little Rock Star qui revisite des classiques du rock… en berceuses !
 
Elle propose déjà une gamme complète avec des titres d’AC/DC, de Ghost, Aerosmith, Alice in Chains, Anthrax, Black Sabbath, Bon Jovi, David Bowie, The Clash, Johnny Cash, Deftones, Faith No More, Gojira, Green Day, Guns N' Roses, Iron Maiden, Judas Priest, Kiss, Korn, Metallica, Pearl Jam, Slayer, et tant d’autres !
 
Et c’est aujourd’hui au tour d’Alice Cooper d’intégrer la collection.
 
Un premier extrait a été partagé, avec le travail réalisé sur le classique "Poison" :
 
L’intégralité des titres concernés est à retrouver ici :

01. ‘Poison’
02. ‘School’s Out’
03. ‘No More Mr. Nice Guy’
04. ‘I’m Eighteen’
05. ‘Feed My Frankenstein’
06. ‘He’s Back (The Man Behind The Mask)’
07. ‘Billion Dollar Babies’
08. ‘How You Gonna See Me Now’
09. ‘Only Women Bleed’
10. ‘I Never Cry’
11. ‘Under My Wheels’
12. ‘Welcome To My Nightmare’

Alice Cooper a expliqué récemment sa première expérience de drogue avec Jimi Hendrix, mais il a aussi révélé l’identité du seul musicien qui l’appelle Vincent Damon Furnier, et l’arrivée d’un livre intitulé Alice Cooper In The 1970s, écrit par Chris Sutton, pour le 28 mai prochain.

Sur Classic 21, notre animateur Cyril Wilfart a rencontré Alice Cooper à l’occasion de la sortie de son album Detroit Stories.

L’artiste est notamment revenu sur ses débuts, et la théâtralité de ses concerts qui trouve ses origines déjà au lycée, et également sur un titre du dernier album écrit en hommage au guitariste original Glen Buxton.

A voir ci-dessous :

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK