Alan Merril, l'auteur de "I love rock n' roll", succombe au coronavirus

Alan Merrill, frontman des Arrows et compositeur du célèbre "I Love Rock ‘N’ Roll", est décédé des complications causées par le coronavirus, à l'âge de 69 ans.

C'est sa fille Laura Merrill, qui a annoncé la mort de son père via un post Facebook, alors qu'elle revenait de l'hôpital:

“J'ai eu deux minutes pour lui dire au revoir, puis j'ai dû sortir de la pièce. Il avait l'air paisible. Le temps de revenir à mon appartement, j'ai reçu l'information qu'il était parti. Comment est-ce possible? Je l'ai vu en concert il y a deux semaines, je venais de faire son portrait pour son nouvel album. Je lui ai écrit un peu plus tôt, il plaisantait du "rhume" qu'il pensait avoir."

The Arrows ont enregistré un seul album en 1976, "First Hit". Le groupe basé à Londres est célèbre pour la chanson des années 70, "I Love Rock ‘N’ Roll", co-écrite par Alan Merrill et le guitariste Jake Hooker. Si le morceau avait bien été enregistré par les Arrows, c'est surtout la version de Joan Jett and The Blackhearts https://www.rtbf.be/classic21/article/detail_guitar-story-les-femmes-guitaristes-episode-4-joan-jett?id=10435551 dans les années 80 qui a contribué à sa notoriété.

Alan Merrill et son groupe actuel, the Alan Merrill Extravaganza, assuraient des concerts jusqu'à tout récemment. Son dernier album solo, "Radio Zero", était sorti en 2019.

Rappelons une nouvelle fois à quel point il est important de respecter les règles du confinement pour faire reculer cette pandémie. Personne n'est à l'abri. La semaine dernière, Manu Dibango en est décédé, le chanteur français Christophe est en réanimation depuis dimanche, tout comme le musicien John Prine. Jackson Browne lutte contre le virus, le countryman Joe Diffie y a succombé, lui aussi, tout comme le DJ de la Nouvelle-Orléans DJ Black N Mild.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK