Accusations contre Marilyn Manson : une enquête va s’ouvrir

On apprend via le site TMZ qu’une enquête devrait être ouverte par le département du sheriff de Los Angeles pour investiguer sur les accusations portées ces dernières semaines à l’encontre de Marilyn Manson.

Rappel des faits : Marilyn Manson a fait la une récemment, après avoir été accusé par son ex-fiancée, l’actrice américaine Evan Rachel Wood, d’abus physiques et psychologiques répétés entre 2006 et 2010. Brian Hugh Warner, de son vrai nom, s’était immédiatement défendu, affirmant que ses relations intimes avaient toujours été entièrement consenties et qu’il s’agissait d’une " déformation de la réalité ".

On apprend aujourd’hui que les autorités prévoient de rencontrer l’une des victimes présumées de Manson pour déterminer si un crime a été commis ou non. S’il s’avère que des abus ont bien eu lieu, alors la police investiguera plus en profondeur les accusations.

La semaine dernière, l’actrice de Game of Thrones Esmé Bianco était venue s’ajouter à la liste des femmes accusant Manson de violences, en expliquant que, durant les quelques mois où elle était sortie avec le chanteur, il l’avait constamment rabaissée, l’effrayant même en la poursuivant avec une hache dans la maison.

De son côté, l’assistante personnelle du chanteur a aussi fait entendre son soutien à Rachel Wood, en avouant avoir constaté un changement dans la personnalité de la jeune femme et n’avoir pourtant rien dit, à l’époque.

Le label Loma Vista Recordings, par contre, n’a pas attendu plus longtemps pour remercier Manson sans détour, en pleine promotion de l’album We Are Chaos.

C’est aussi le cas des productions télé de Starz et d’AMC. Les épisodes dans lesquels il devait apparaître ont été supprimés du calendrier de diffusion.

Et c’était ensuite au tour de son manager de longue date de se désolidariser. Tony Ciulla interrompt leur collaboration longue de 25 années, suite aux accusations de ces derniers jours.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK