AC/DC : le groupe jouerait-il dans des salles à capacité réduite ?

AC/DC : le groupe jouerait-il dans des salles à capacité réduites ?
2 images
AC/DC : le groupe jouerait-il dans des salles à capacité réduites ? - © Kevork Djansezian - Getty Images

Dans une nouvelle interview pour Radio.com, le journaliste Ryan Castle a demandé au guitariste Angus Young si lui et son groupe prévoyaient de jouer dans des concerts drive-in ou bien dans des salles réduites à une capacité de 25% pour promouvoir le nouvel album "Power Up" avant la fin de la crise sanitaire actuelle.

Il a répondu : "Je pense que quand vous avez déjà eu l’habitude de jouer devant une grande foule, quand on verra tout cet espace… Je ne pense pas qu’on ressentira les mêmes sensations. Car vraiment, ça a toujours été notre truc. Même la première fois où nous avons joué en Amérique, c’était comme ça : on jouait devant les gens et ils étaient tous excités. C’est ça l’idéal. J’espère qu’ils parviendront vite à trouver une solution pour revenir à la normale," ajoute-t-il en référence à un éventuel vaccin contre le Covid-19.

Dans une autre interview avec Absolute Radio, Angus avait déjà expliqué que le groupe reviendrait sur scène une fois qu’un "bon remède magique" contre le coronavirus aurait été développé. "Je pense que tout le monde attend de revenir à la normale et à ce moment, on testera le nouvel album en live," explique-t-il.

Le chanteur Brian Johnson a ajouté : "J’ai vraiment hâte de remonter sur scène. On en a eu un aperçu lors des répétitions et c’en était assez pour ouvrir notre appétit… Une fois qu’on était "branchés" [en référence au titre de l’album "Power Up"], on avait tous le sourire aux lèvres. C’était un super moment que de se retrouver tous ensemble."

"Evidemment, le public joue un grand rôle dans tout cela. Il vous donne le courant, vous savez. C’est le 6e membre du groupe…"

Ce dernier est d’ailleurs récemment revenu sur ses problèmes d’audition qui l’avaient poussé à déclarer forfait il y a quatre ans : "Je n’entendais même plus la tonalité des guitares," dit-il. "C’était horrible. Je ne m’en sortais que grâce à la mémoire musculaire et en lisant sur les lèvres. J’ai commencé à vraiment m’inquiéter pour la qualité des performances, à la fois pour les gars et pour le public. C’était tétanisant. Je restais planté là devant tout le monde, il n’y a rien de pire."

Même s’il faudra attendre le 13 novembre prochain pour découvrir les douze morceaux de l’album "POWER UP", plus de détails nous sont arrivés hier matin, en plus de "Shot in The Dark", le premier single.

"Le titre est un peu osé parce que nous aimons tous boire un peu d’alcool et partager quelques shots le soir," a expliqué Angus Young. "J’étais heureux que la maison de disques trouve le morceau assez fort pour le sortir en premier."

L’album sera disponible dans les formats habituels à découvrir ici.

Ce 17e album studio réunit la section rythmique classique du groupe, avec le bassiste Cliff Williams et le batteur Phil Rudd, tous deux de retour au sein d’AC/DC.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK