AC/DC : 40 ans d'Highway To Hell

AC/DC: 40 ans d'Highway To Hell
AC/DC: 40 ans d'Highway To Hell - © Tous droits réservés

L’album "Highway To Hell" d’AC/DC fête son 40e anniversaire aujourd’hui. Revenons sur la création d’un album de légende…

Le triomphe d’AC/DC

6e album studio d’AC/DC (le 5e pour ce qui est de leur carrière internationale), "Highway To Hell" est sorti le 27 juillet 1979. Souvent considéré comme l’un des meilleurs albums de la carrière d’AC/DC, il est aussi probablement le meilleur de l''époque Bon Scott".

"Highway To Hell" est également le dernier album d’AC/DC enregistré avec Bon Scott, il suit de 9 mois la sortie du précédent album, l’excellent live "If You Want Blood You’ve Got It".

A cette époque, avant la sortie d'"Highway To Hell", le groupe a déjà quelques très bons albums derrière lui et devient de plus en plus populaire chez les amateurs de rock et hard rock, cependant AC/DC n’est pas encore l’énorme "machine" qu’il deviendra ensuite.

La sortie d'"Highway To Hell" propulse la formation au rang de superstar du rock, statut qui sera confirmé par l’album suivant "Back In Black" en 1980.

 

Changement de production

"Highway To Hell" est le premier album du groupe à ne pas être produit par le duo Harry Vanda et George Young, c’est-à-dire respectivement le guitariste (soliste) et le guitariste rythmique du groupe psyché/sixties les Easybeats et compositeurs de tube "Friday On My Mind". George Young qui est aussi, et surtout, le grand frère d’Angus et Malcom Young (les deux guitaristes d’AC/DC).

Après ce petit coup de pouce du frère, et, sur les conseils de la maison de disques Atlantic, AC/DC passe à la vitesse supérieure et, après 5 albums produits "en famille", AC/DC se lance à la recherche d’un nouveau producteur, pour faire évoluer et affiner son son…

Une phase de préproduction de l’album débute au mois de janvier 1979, le groupe enregistre alors quelques démos dans son pays d’origine, en Australie, aux Albert Studios de Sydney. Là-bas, les musiciens croisent le chemin d’Eddie Kramer, le célèbre ingénieur du son de Jimi Hendrix, de Led Zeppelin ou encore des Stones. C’est lui qui est censé assurer la production de ce nouveau disque. Malheureusement le courant ne passe pas vraiment…

Robert John "Mutt" Lange, qui vient alors de travailler avec les Boomtown Rats de Bob Geldfof, s’avère être le producteur idéal pour cet album majeur.

Highway To Hell : l’enregistrement

L’album est enregistré pour la première fois de l’histoire du groupe, en dehors d’Australie, son pays natal. Deux sessions sont oganisées pour l’enregistrement. Une première dans le courant du mois de février 1979 au Criteria Studios de Miami (Floride) et une seconde entre les mois de mars et avril 1979 au Roundhouse Studios de Londres.

Outre un changement au niveau de la production, l’album est aussi marqué par l’arrivée d’un nouveau manager. Michaël Browning est alors remplacé par Peter Mensch de la compagnie de management Leber-Krebs (Menschn qui deviendra quelques mois plus tard également le manager de Def Leppard).

AC/DC, à cette époque, n’avait jamais consacré plus de 3 semaines à la réalisation d’un album. Ici la formation s’accorde beaucoup plus de temps, l’ensemble étant piloté avec brio, grâce au savoir faire du producteur Mutt Lange. Le groupe et le producteur passent plus de 6 mois à affiner le son d'"Highway To Hell".

Le guitariste Angus Young se souviendra plus tard :

Par le passé nous n’avions jamais eu le temps d'enregistrer parce que nous étions en permanence sur la route. On entrait juste en studio et on enregistrait les albums et nous n’avions jamais eu le temps de prendre du recul et de planifier les choses. Nous avons pris beaucoup plus de temps pour Highway To Hell. Nous avons également travaillé avec un autre producteur, ce qui nous a fortement aidés. C’était une expérience pour Lange parce qu’il n’avait jamais travaillé avec un groupe aussi dur que le nôtre.

Le nom de l’album - "Highway To Hell" - évoque en fait les tournées incessantes que le groupe proposait à l’époque. Questionné par un journaliste à propos de la vie en tournée, Angus Young, la décrira comme une "highway to hell" (autoroute vers l’enfer) et le nom restera…

En studio, Mutt Lange se focalise sur le travail avec Bon Scott afin de perfectionner encore plus son chant.

Le résultat est vraiment impressionnant, Bon Scott excelle du début à la fin de l’album.

Bon Scott à propos de la réalisation de l’album :

La ligne principale est toujours très hard rock, mais nous avons utilisé plus de mélodies ainsi que des chœurs pour agrémenter le son. C’est possible qu’il y ait une structure un peu plus commerciale dans la musique, sans pour autant que ce soit tout le temps comme ça. Auparavant, c’était juste un cri total du début à la fin, alors ici j’ai travaillé un peu plus.

Night Prowler

"Night Prower" est le dernier titre enregistré par le chanteur Bon Scott avant son décès en février 1980.

Le titre se termine par ces mots plutôt mystérieux : "Shazbot, Nanu Nanu !". Ceux-ci sont extraits de la série "Mork and Mindy", c’étaient les mots qu’utilisait le personnage extraterrestre Mork lorsqu’il terminait la communication avec sa planète d’origine.

Alors pourquoi Bon Scott a-t-il ajouté ceci phrase pour clore cet album ? Et bien simplement parce que c’était un grand fan de l’acteur Robin Williams qui incarnait le personnage de Mork dans cette série…

"Night Prowler" est aussi associé à une histoire plutôt lugubre. En 1985, un tueur en série américain du nom de Richard Ramirez, revendiquera l’inspiration de ces crimes dans cette chanson "Night Prowler". Surnommé "The Night Stalker", Ramirez était un grand fan d’AC/DC.

Des rumeurs commenceront alors à courir à l’époque concernant la signification d’AC/DC. On dira tout et n’importe quoi mais la pensée populaire la plus répandue sera qu’AC/DC signifierait en fait "Anti-Christ Devil’s Children" ce qui n’est évidemment pas le cas.

AC/DC fait référence à Alternating Current/Direct Current (courant alternatif/courant continu), une indication que Malcom et Angus Young avaient remarqué sur la machine à coudre de leur sœur Margaret à l'époque ! Alors que de nombreuses personnes sont convaincues que "Night Prowler", la chanson, parle de de meurtre et de cambriolage, celle-ci évoque en fait l’histoire d’un ado qui escalade la fenêtre de la chambre de sa petite copine pour la rejoindre dans son lit alors que ses parents sont endormis…

Highway To Hell est le premier véritable grand succès d’AC/DC.

Le 25 mai 2006, Highway To Hell est certifié 7 x platinum par la RIAA et est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs albums de l’histoire du rock…

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK