A la rencontre de Jo Lemaire

jo lemaire
jo lemaire - © reporters

Ce dimanche 12 juin, Olivier Monssens reçoit Jo Lemaire.

Née à Gembloux (Namur), Jo Lemaire fit ses premiers pas dans la chanson à la fin des années septante avec le groupe “Jo Lemaire & Flouze” (1979).

Son premier album - simplement nommé “Jo Lemaire & Flouze” suscite l’intérêt et la curiosité auprès de la scène new wave européenne. Un an plus tard, elle sort le disque “Precious Time” (1980). C’est avec “Pigmy World” en 1981 qu’elle fait une percée définitive notamment grâce à l’excellente reprise de “Je suis venue te dire que je m’en vais” de Serge Gainsbourg. Cette chanson devient un ‘hit’ dans l”Europe entière (platine en Belgique) et sera reprise sur la compilation de Gainsbourg “Il les fait chanter” parmi des Jane Birkins et autres Brigitte Bardots de ce monde.

En 1982, Jo se sépare du groupe pour continuer une carrière en solo. Avec pour résultat l’album “Concorde” (1983) qui comporte une face en français et une face en anglais (eh oui, c’était encore l’époque du vinyl !). “Concorde” devient disque d’or et consacre son talent et son originalité. Dans la même veine elle sort l’album “Jo Lemaire” (1984) entièrement en français ou on retrouve du rock, du pop-funky et de la chanson. Après trois disques d’or et une petite pause, Jo Lemaire revient en force en 1990 avec “Duelle”, un album remarquable composé de chansons françaises tout en sobriété. Disque d’or à nouveau, “Duelle” est chaleureusement accueilli par le public Français.

C’est en 1991 que Jo Lemaire chante pour la première fois en néerlandais sur le cd d’hommage “Turalura”, avec sa version de “Heimwee naar huis”. Entre-temps, Jo devient de plus en plus connue et populaire au-delà des frontières Belges, notamment en France (Transmusicales de Rennes, le Printemps de Bourges, la tournée Rock en France), au Pays-Bas, en Suisse et même au Canada où elle est plusieurs fois invitée à se produire aux festivals de Montréal et de Québec.

En 1992 sort l’album “Aujourd’hui”, suivi dans la même foulée par la compilation “Jo Lemaire Master Serie”. Deux ans plus tard le CD “Liverpool” (enregistré dans la ville même et produit par Carmel Mc Court) fait mouche auprès du public. Puis suit ‘Tranches de vie”, la première de trois tournées couronnées de succès dans les théâtres et Centres Culturels de Belgique et des Pays-Bas. En 1997, elle sort “Jour et Nuit” avec la participation, entre autres, de Frank Boeijen (Nl), Wigbert Van Lierde (B) e.a.

Après son élection comme “personnalité Wallonne la plus populaire” par les jeunes lecteurs du journal “De Morgen” elle commence également un programme dans les écoles flamandes où elle incite, par des chansons en français, les jeunes élèves à s’intéresser de manière ludique à la langue française. Suivront deux CD (“Eventail Junior”) inspirés des bandes dessinées de Bob et Bobette. Elle se rend dans les écoles Flamandes afin de promouvoir la langue française et se profile comme étant une ambassadrice unique de la culture française en Flandres. Le succès est tel que les réservations affluent, prolongeant la tournée jusqu’aux années scolaires suivantes.

La même année, elle est l’invitée surprise des PROMS à Anvers: 15 soirs devant 18.000 personnes à chaque fois. Elle chante avec l’orchestre symphonique ‘Il Novecento’ à côté d’ artistes tels que Simple Minds, Deborah Harry (Blondie), Alan Parsons Projects... Son succès est de telle envergure que les organisateurs se voient obligés après trois représentations, de changer l’ordre de passage. Sa popularité égale de peu celle du groupe mythique “Simple Minds”.

Jo débute en 1998 une carrière d’actrice/chanteuse dans la comédie musicale “Brel Blues” dans laquelle 19 chansons du maître sont traduites en néerlandais. Une nouvelle preuve du polyglotisme de Jo. En guise de remerciement au public flamand et hollandais, elle enregistre le CD “Enkelvoud” sur lequel elle fait traduire ses chansons francophones par de célèbres auteurs néerlandophones comme Geert Van Istendael, Benno Barnard et Bart Moeyaert. Dans le théâtre LAK de Leiden au Pays-Bas, elle présente une série de spectacles fantastiques et très appréciés avec Liesbeth List (P-B). Cette dernière chante le répertoire de Brel tandis que Jo approche pour la première fois celui de Piaf.

1999 est sans aucun doute “l’année Piaf” pour Jo Lemaire. Elle commence sa tournée “Piaf/Une Vie” à l’Ancienne Belgique à Bruxelles. Personne ne se doutait alors que son interprétation personnelle (pas d’imitation!)des chansons de l’inoubliable Edith Piaf rencontrerait un tel succès. A ce jour, elle a fait près de 210 représentations du spectacle Une Vie. La première à l’Ancienne Belgique fut également enregistrée “live” et sortie sur CD en septembre de cette année. Une captation vidéo fut l’objet d’une diffusion sur la télévision Belge et la VAR prend soin de la distribution mondiale de ce programme.


 

2000: Le succès de ses concerts ‘Une vie’ nécessite une prolongation jusqu’en décembre 2000. Cet été, Jo Lemaire fait sa quatrième apparition au “Festival d’Eté de Québec” lors d’un hommage à Piaf qui reçoit les louanges de la presse internationale présente. Le spectacle a été diffusé plusieurs fois par TV5. A la fin de l’année Jo souligne encore une fois la flexibilité de ses capacités vocales en entreprenant une tournée dans les centres culturels, églises et musées de Flandres en compagnie du ‘Vlaams Radio Koor’ (Choeur Radiophonique de Flandres).

2001: D’abord l’année a commencé en studio avec l’enregistrement d’un nouveau CD (titre: ‘‘Flagrants délices’’) lequel a été estimé par la presse comme étant le meilleur album de Jo. Après le succès d’ “Une Vie”, Dirk Brossé (chef d’orchestre de renommée internationale) et Jo Lemaire ont décidés d’en faire quelques récitals exclusifs avec orchestre symphonique. Et pour terminer, les reprises en début d’année du programme ‘ Eventail Junior’ pour les écoles flamandes se sont poursuivi. Dans l’été de la même année on demande Jo de participer à un Hommage à PIAF’ au ‘Festival d’été de Quebec’ (4ième fois). Le spectacle est un grand succès et est diffusé mondialement par TV5. Les réactions de la presse Francophone sont unanimes : formidable!... En fin d’année Jo souligne une fois de plus son éclictisme en tournant avec le Choeur de la Radio Flamande dans les Centres Culturels, églises et musées avec les concerts “Noël avec Jo Lemaire”, dans lesquels anciennes et nouvelles chansons de Noël furent orchestrées et retravaillées pour l’occasion.

Mais les années 2001 et 2002 ont surtout été des années ‘de tournée", de travail, avec une moyenne de 110 concerts / année. Sa recherche continuelle de la qualité et la classe dans ses représentations, combiné avec sa maîtrise des langues font que le monde des entreprises fait de plus en plus appèl à ces capacités. Même de sorte à ce que, actuellement 65% des concerts se font dans cet environnement. Rotterdam, Amsterdam, Quebec, Paris, Reims, New-York, Hong Kong..., dans toutes ses villes Jo est sollicitée pour rehausser l’éclat des fêtes privées, séminaires, anniversaires d’entreprise, inaugurations,...

Le temps passe et en 2003, Jo commence la préparation d’un ‘spécial’ et une nouvelle tournée en 2004. En même temps la sortie d’un nouveau CD avec un ‘nouveau son’ est en cours. Ce CD est sortie en octobre 2003, avec quelques simples entre-temps, évidemment  Le caractère international du double-CD et du spectacle ont été très apprécié de la presse et du public Belge et de ce fait des salles furent plus que pleines et les ovations équivalentes.

 

Parmi les projets spéciaux innombrables que Jo peut apporter à son actif, nous retrouvons entre autres le concert du 31-01-2005 dans le Bozar   Bruxelles, spectacle unique auquel la reine Paola en personne a assistée, une preuve de plus de la renommée et de la grande classe de Jo.

 

En 2007 Jo commence un nouveau tour-de-chant (Jo chante la douce France) dans lequel elle évoque ses vacances en France, ainsi que quelques concerts “spéciaux”, e.a. à Varsovie et à Genève. Et, à la demande, des concerts avec un répertoire plus élargi des chansons d’Edith Piaf aux Pays Bas.

 

Et cette année (2008) : La tournée "Douce France" marche a merveille avec des salles combles et un public debout à chaque rappel.

Au programme pour la nouvelle saison (2008-2009), tout les fans, en particulier ceux de la première heure seront gâtés avec le tour de chant: ‘Une vie - Une Voix ' dans lequel Jo Lemaire produit une rétrospective de ses plus grands succes,. A partir de ses premiers pas sur le podium musical jusqu' à aujourd’hui avec en bonus quelques nouvelles chansons prometeuses.....

 

Et ainsi ondule le temps. Fin 2009 Jo regarde en arrière sur sa formidable carrière! Et ça ne doit pas passer inaperçu. C’est ce que nous allons faire d’une part avec une tournée XL pour ainsi dire, dans laquelle l’entièreté de sa carrière est mise en avant dans une rétrospective 3 périodes/épisodes, 3 types de public, 3 listes de chansons. Plus de deux heures de musique par l’une des meilleures chansonnières du moment dans la francophonie. L’intitulé de la tournée est significatif : “ D’ Icône Rock à Chansonnière”.

D’autre part, une série de concerts sur le thème de “Paris” est élaboré en collaboration avec Dirk Brossé conducteur d’orchestre symphonique de renommée mondiale et ami personnel.

Le répertoire est un mélange sublime d’histoires et d’anecdotes intéressantes, un concert original composé de partitions de musique classique alternée de moments inoubliables du répertoire de la chanson française.

Les réactions du public lors de la première furent plus qu’enthousiastes.

En même temps démarre une nouvelle tournée dans les theâtre, intutulée “My sentimental journey”.

Accompagnée de deux amis/musiciens, Jo Lemaire se glisse dans la peau d’une romancière et part à la découverte des finesses communes et des atomes crochus partagés dans l’héritage musical et culturel Européen.

Fado portugais, cabaret allemand, folk irlandais, chanson française....., Jo prend l’omnibus à travers l’Europe et ramène dans son bagage une collection passionnante de chansons et musique appartenant à notre mémoire collective.

Elle se plonge avec émotion dans les plus belles chansons de tous les temps et révèle une nouvelle facette de sa personnalité et de ses capacités musicales.

On peut l’entendre murmurer dans 15 langues “ Ich bin ein Europaër” ( Je suis Européenne ).

Un répertoire issu de nombreuses régions de l’Europe mélangé à de nouvelles compositions inédites.

 

Ses morceaux marquants

Je suis venu te dire - Jo Lemaire + Flouze

Whole a lotta love - Led Zeppelin

Me and my Bobby Mac Gee - Janis Joplin

Nuages - Django Reinaerdt

Riders on the Storm - Doors

Black night - Deep Purple

Brown Sugar - The Rolling Stones

Nutbush city limits - Ike and Tina Turner

Mon Oncle - Franck Borsellini Thème film de Jacques Tati

Femme Fatale - Velvet Underground

L’eau à la bouche - S.Gainsbourg

Heroes - Bowie

Et aussi