89ème SALON de BRUXELLES, 5e partie

salon auto
15 images
salon auto - © Tous droits réservés

Prolongeons le tour des stands avec : Nissan et Opel.

Bruxelles est une belle vitrine, l’endroit où il faut aller pour voir les nouveaux modèles et, éventuellement, faire la bonne affaire en ayant la possibilité de pouvoir, en quelques heures, comparer tous les véhicules du marché et les conditions « salon ». Puisque, pour rappel, à Bruxelles, on peut signer un bon de commande pour acheter la voiture de ses rêves. Pas sur tous les stands puisque, notamment, OPEL et FORD n’ont pas de vendeurs sur leur stand. Un conseil : évitez de signer sur place un bon de commande sauf s’il est mûrement réfléchi. Donnez au concessionnaire de votre région le soin de vous faire une proposition de transaction... Après avoir été au salon.

NISSAN Palais 6

La voiture de l’année, c’est chez NISSAN qu’elle se trouve ; Le problème, c’est de la vendre en Belgique !

Mais sur son stand du Palais 6, il y aura aussi 6 autres nouveautés en ce inclus le Primastar, un véhicule utilitaire. La citadine Micra, le Note, le tout terrain Navara, les crossovers Juke et Murano (enfin en diesel) devraient donc attirer l’attention.

Le programme de Nissan pour les prochaines années augure d'un vif intérêt. D'ici à 2013, trois nouveaux modèles seront lancés chaque année.

Le Juke réalise un beau score de vente déjà. Son look y est sans doute pour beaucoup. N’oublions pas la technologie particulière à NISSAN : sa transmission intégrale ALL-MODE 4x4-i est un développement du système ALL-MODE à commande

électronique. Elle réduit notamment la propension de la voiture au sous-virage. Trois moteurs sont disponibles sous le capot : un Diesel et deux unités à essence de 1.6 L. Au sommet de la gamme trône un nouveau moteur essence turbocompressé à injection directe, le MR16DDT qui développe 190 ch (140 kW) et 240 Nm. La combinaison de l'injection directe d'essence et de la suralimentation lui offre la puissance et la réponse d'un 2.5 L en limitant sa consommation à celle d'une mécanique atmosphérique nettement plus petite. Le deuxième moteur à essence de la gamme est un nouveau venu dans la  famille Nissan HR. Cette unité à 16 soupapes, légère et aux frottements internes réduits, dispose d'une double injection dernier cri permettant une mesure encore plus fine des jets de carburant. Combustion, puissance, couple et économie y gagnent largement. Ce moteur développe 117 ch (86 kW). Enfin, un turbo Diesel 1.5 dCi à rampe commune de 110 ch (81 kW) complète la gamme. Boîte manuelle ou automatique, 4x ou 4x4, le Juke est bien armé.

 

La Micra a toujours été une star chez NISSAN, la voici confortée dans son rôle avec une version modernisée, la quatrième en trente ans, pour laquelle il a été décidé de ne proposer que des moteurs trois cylindres à essence ? Exit le diesel. Les moteurs sont deux 1200 cc. La première version déjà commercialisée offre 80 ch (59 kW) avec un CO2, de 115 g/km. Le seconde version qui apparaîtra avant l’été sera plus intéressante. Grâce à un compresseur la puissance sera boostée à 98 ch (72kW) avec des émissions qui chutent à 95 g/km.

Le Note reçoit des changements mineurs. Parmi les évolutions les plus importantes, on notera l'arrivée d'une version retravaillée du 1.5 dCi turbo Diesel. Désormais conforme Euro-5, ce bloc voit sa puissance passer de 86 à 90 ch (63 à 66 kW) tandis que ses émissions de CO2 chutent précisément de 115 à 110 g/km. Vive la prime !

Un nouveau chapitre de l'histoire du Murano s'ouvre. Pour la première fois, il est disponible en version Diesel, permettant ainsi à NISSAN de se présenter à armes égales sur le marché européen des Crossover de luxe. Ce nouveau modèle Diesel est équipé d'une version éprouvée et améliorée du moteur quatre cylindres 2,5 L équipé de la technologie Common Rail.

 

Quant au Navara et son châssis en échelle, il reçoit une nouvelle motorisation 3.0 V6 dCi qui remplace la version 2,5 l. Rappelons que sa charge utile est de 900 kg et qu’il peut tracter jusqu’à 3 Trecord. Grâce à ce 3 l, le couple maxi est atteint dès 1700 tr/min et constant jusqu'à 2 500 tr/min, alors que les 500 Nm sont en totalité disponibles dès 1 500 tr/min. Le ralenti est exceptionnellement bas, à seulement 650 tr/min, sans donner lieu aux bruits et vibrations habituellement associés au moteur Diesel.

On ne peut pas parler de NISSAN sans parler de la Leaf, un véhicule électrique bâti sur une plate-forme toute neuve spécialement conçue pour une alimentation électrique. Sur 4,44m de long, 1,77 m de large et 1,55 m de haut, elle offre un empattement très généreux de 2,69 m. Son autonomie est de 160 km (comme celle de ses semblables).

OPEL Palais 9

Le stand OPEL est celui où, je crois, il y a le plus de nouveautés : quatre premières belges et beaucoup de choses intéressantes.

Le public belge pourra découvrir pour la toute première fois l’Astra Sports Tourer. Ce nouveau modèle combine élégance, fonctionnalité et technologie respectueuse de l’environnement dans le segment des breaks compacts et offre toute la flexibilité nécessaire permettant d’utiliser un même véhicule à des fins privées et professionnelles.

L’Astra peut être équipée du système Opel Eye, pour lequel Opel s’est vu attribuer le « Safety Innovation Reward », décerné par EuroNCAP Advanced, pour l’avantage qu’offre ce système d’alerte de dérive en matière de sécurité.

Après s’être attaqué en 2010 à tous les éléments mécaniques – châssis, direction et gamme de motorisations – la Corsa s’offre à partir de 2011 une nouvelle apparence extérieure. Sa face avant remodelée lui confère un look plus sportif et plus expressif tout en la rendant immédiatement reconnaissable en tant que membre de la famille Opel. La nouvelle Corsa ecoFLEX 1.3 CDTI de 70 kW/95 ch est équipée de série d’un système Start/Stop. La version 3 portes se contente ainsi de 3,5 l/100 km de diesel et ne rejette que 94 g/km de CO2.

La technologie Start/Stop est actuellement déjà proposée sur l’Agila et l’Astra et contribue à réduire les émissions nocives, surtout en mode urbain. D’ici la fin de l’année, cette technologie d’économie de carburant sera disponible sur tous les principaux modèles Opel.

Les améliorations apportées à la carrosserie, le confort intérieur et l’offre en matière de motorisations font de l’Antara un nouveau et sérieux concurrent dans le segment SUV actuellement en pleine croissance. Les trois moteurs sobres offrent davantage de puissance et de plaisir de conduite, aussi bien en traction avant qu’en mode 4x4. Les adaptations extérieures, notamment au niveau des phares avant ainsi que la nouvelle grille de radiateur au logo bien en évidence rendent ce modèle immédiatement reconnaissable en tant que membre de la famille OPEL.

Le quatrième véhicule bénéficiant d’une première belge est un concept-car. La GTC Paris (parce qu’il a été présenté pour la première fois au Mondial de l’an dernier) personnifie l’aspect passionnel d’OPEL comme le confirme son designer belge Marc VAN DER HAEGEN. Cette GTC Paris démontre comment OPEL compte conférer une nouvelle dimension au style conceptuel déjà bien implanté. Cette trois portes compacte est à la fois pure mais sportive, simple mais expressive, robuste et iconique. Fidèle à l’ADN Opel, la GTC Paris est un véhicule de rêve accessible, conçu pour placer une marque énergique sous les feux des projecteurs.

OPEL figure parmi les pionniers lorsqu’il s’agit de rechercher des solutions permettant de réduire la dépendance vis-à-vis des carburants fossiles. Une nouvelle preuve nous en est fournie par l’Ampera cinq portes entraînée par un système électrique exclusif, garantissant à la fois de vives accélérations et un raffinement extrême. Ce véhicule permet en outre d’accueillir quatre passagers, possède un vaste coffre et affiche une autonomie étendue, supérieure à 500 km. L’Ampera entrera en production fin 2011. Le prix de vente conseillé du modèle de base s’élèvera à 42 900 euros dans toute l’Europe. Les niveaux d’équipement variant d’un marché à l’autre, les prix diffèreront toutefois dans chaque pays. Le prix du modèle à gros volume doté d’un équipement de série plus riche s’élèvera à 44 500 euros.

Le concept Flextreme GT/E se caractérise par un expressif, symbole de ses performances.  Ce concept-car de 4,7 mètres de long démontre que la technologie de motorisation électrique à autonomie étendue issue de l’Ampera convient non seulement aux modèles compacts mais aussi aux véhicules de moyenne ou grande taille.

En novembre 2010, le concept Opel Flextreme GT/E a été distingué par un jury international qui lui a décerné le prestigieux « red dot award » récompensant le meilleur concept en matière de design.

L’Opel Meriva – champion de la flexibilité – combine polyvalence et sens aigu de l’ergonomie : c’est en effet la première voiture à bénéficier d’un label de qualité AGR pour son système ErgoFlex. Les portes arrière FlexDoors novatrices aux charnières implantées dans le pilier arrière permettent d’entrer et de sortir facilement du véhicule. Avec une puissance comprise entre 55 kW/75 ch et 103 kW/140 ch, le client a désormais le choix entre cinq moteurs diesel et trois moteurs essence. Rassurons ceux qui s’inquiétaient de la sécurité en raison de ses portes antagonistes, la Meriva s’est vu attribuer cinq étoiles au test Euro NCAP.

C’est pour renforcer une nouvelle fois l’excellente position concurrentielle de l’Insignia que la marque allemande propose désormais aussi son système de traction intégrale adaptative (Adaptative 4x4) en combinaison avec un moteur 2.0 CDTI de 118 kW/160 ch. L’Insignia devient ainsi le premier véhicule particulier OPEL à associer un moteur diesel à la technologie de pointe du 4x4 adaptatif.

 

Le site du salon : www.salonauto.be

Le site spécifique pour le salon des poids lourds : www.truck-transport.be

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK