89ème SALON de BRUXELLES, 3e partie

salon auto
9 images
salon auto - © Tous droits réservés

Poursuivons le tour des stands avec : Alfa Romeo, BMW, Ford et Kia.

Bruxelles est une belle vitrine, l’endroit où il faut aller pour voir les nouveaux modèles et, éventuellement, faire la bonne affaire en ayant la possibilité de pouvoir, en quelques heures, comparer tous les véhicules du marché et les conditions « salon ». Puisque, pour rappel, à Bruxelles, on peut signer un bon de commande pour acheter la voiture de ses rêves. Pas sur tous les stands puisque, notamment, OPEL et FORD n’ont pas de vendeurs sur leur stand. Un conseil : évitez de signer sur place un bon de commande sauf s’il est mûrement réfléchi. Donnez au concessionnaire de votre région le soin de vous faire une proposition de transaction... Après avoir été au salon.

ALFA ROMEO Palais 7

Première mondiale si on veut, la Mito sera présente sur le stand avec une nouvelle motorisation qui lui permet de recevoir les 15% de prime fédérale. Une nouvelle variante du moteur 1.3 JTD de 85ch, affiche en effet des émissions de CO2 de 95 g/km.

BMW Palais 7

Nous sommes des grands gâtés. Nous nous plaignons souvent que le salon de Bruxelles n’a pas l’aura de ceux de Paris, Francfort et Genève et que, donc, nous sommes privés de véritables primeurs. Pourtant, nous en avons une sur le plan mondial cette année sur le stand BMW. Ce n’est certes pas une voiture qui va révolutionner l’automobile ni même la marque mais c’est incontestablement une auto qui va intéresser les Belges (et pas seulement eux) puisqu’elle risque fort de se retrouver en voiture « fleet » dans la liste des références. Il s’agit de la BMW Série 3 Efficient Dynamics 320d dans sa version Touring. Pas de vraie surprise à attendre donc mais quand même. Elle a les mêmes caractéristiques que la berline : 163 ch et une consommation annoncée de 4,3 l.

Il nous sera aussi donné de voir en première européenne quelques jours après les Américains (elle était à Detroit) la BMW Série 6 Cabrio. Sous le capot, un 6 cylindres pour la 640i ou un 8 cylindres pour la 650i. Comme toutes les BMW, elle se retrouve badgée « Efficient Dynamics » et dispose donc du système Start & Stop.

Autre première européenne, celle de la Série 1 M Coupé. Son six cylindres en ligne à TwinPower Turbo et injection directe offre une puissance de 340 ch qu’il faudra maîtriser. Le châssis issu directement de la compétition devrait aider. Inutile de dire qu’elle est très attendue des amateurs et qu’elle devrait cartonner auprès d’une certaine clientèle.

FORD Palais 6

La Focus est devenue la FORD que les clients préfèrent. Le lancement de la nouvelle génération de Focus est donc très attendue. La voilà dans ses trois versions : cinq  portes, quatre portes et break (il n’y aura pas de trois portes ni de coupé cabriolet mais bien une ST de 250 ch en 2012). On sent bien l’influence du design de la Mondeo sur cette nouvelle Focus avec sa ligne de ceinture de caisse montante, son pare-brise fortement incliné et son allure musclée. La gamme des technologies d’aides à la conduite disponibles sur la nouvelle Focus inclut également un système de stationnement semi-automatique, une alerte au franchissement involontaire de ligne, une reconnaissance de la signalisation routière, etc. On reconnaissait à la Focus un comportement exemplaire, ce nouveau modèle ne peut faire moins bien.  

Première belge pour la Mondeo (récemment restylée) dans sa version Econetic, 1.6 TDCi 115 ch, affichant 114 g CO2/km. Vous avez dit « prime » ?

La Fiesta est également présentée dans sa version Sport+ avec moteur essence 1.6 de 134 ch et (à défaut d’autres éléments de fond) un kit carrosserie qui devrait impressionner.

KIA Palais 7

La Picanto, la Soul, la Venga, et le Sorento seront évidemment sur le stand KIA sans oublier les différentes versions de la Cee’d (hatchback, break et coupé). A propos de la Cee’d, les chasseurs de prime seront satisfaits puisqu’elle est maintenant proposée avec des émissions de CO2 réduites à 103 gr/km. Qui a parlé de 15% ?

Mais c’est le Sportage lancé l’été dernier qui va s’offrir la vedette d’autant qu’il est maintenant proposé avec un moteur 1700 diesel intéressant. Il s’agit d’un moteur turbo à géométrie variable développe 115 ch. On peut lui adjoindre une option de Start & Stop qui en réduit la consommation (annoncée à 5,2 l/100 km) et les émissions de CO2 (135 gr/km au lieu de 139 en l’occurrence). Le prix de base de cette version uniquement disponible en 4x2 avec boîte automatique à 6 rapports est de 22.630 €.  

Le site du salon : www.salonauto.be

Le site spécifique pour le salon des poids lourds : www.truck-transport.be

Et aussi

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK