50 ans de Led Zeppelin

50 ans de Led Zeppelin
3 images
50 ans de Led Zeppelin - © Tous droits réservés

En complément du Making Of cette semaine, retour sur la création d'un album inoubliable.

L'envol du Zeppelin


Led Zeppelin, à son origine, est en fait le nouveau nom des "New Yarbirds", une formation qui, comme son nom l'indique, puise son origine dans un autre groupe britannique bien connu: les Yardbirds.


Au sein des "New Yardbirds", on ne retrouve que deux musiciens des Yardbirds originaux : le guitariste Jimmy Page et le bassiste Chris Deja. Les deux collègues se lancent alors à la recherche d'un chanteur. Page est tout d'abord séduit par un certain Terry Reid, un chanteur anglais ayant une voix très semblable à celle de Rod Stewart ou encore de Paul Rodgers. Ce dernier décline cependant l'offre de Page et lui propose à sa place d'engager un jeune chanteur inconnu issu de Birmingham: le jeune Robert Plant.

Page est très vite convaincu par les incroyables capacités vocales de ce dernier. Plant propose alors logiquement en renfort les services de son ami John Bonham, un batteur qui l'accompagne au sein d’une formation méconnue : Band Of Joy.

Alors que le groupe semble prêt à se lancer, Chris Deja, le deuxième survivant des Yardbirds, quitte soudainement le navire pour se consacrer à la photographie. 

Il manque donc un bassiste pour former le quatuor. John Paul Jones ne tarde pas à rejoindre Led Zeppelin. 

Page le connaît bien. Ils ont déjà enregistré quelques titres ensemble dans les années 60 en tant que musiciens de studio (ils jouent notamment sur "La poupée qui fait non", le tube de Michel Polnareff sorti en 1966). 

Robert Plant, Jimmy Page, John Paul Jones et John Bonham sont prêts... le Zeppelin peut prendre son envol…

Un album au budget limité ...

Pour l'enregistrement de l'album "Led Zeppelin", le budget est plus que limité.

Les finances étant serrées, le temps disponible en studio est logiquement plus que réduit.

Dans le courant du mois d'octobre 1968, Led Zeppelin rentre à l'Olympic Studios de Londres et y enregistre son premier album en un temps record de 2 jours!

Produit par Jimmy Page, l'album balance un blues-rock/hard rock d'une efficacité jamais entendue. En studio Page se montre particulièrement novateur et expérimente différentes choses, changeant la position habituelle des micros pour capturer notamment le son de la batterie.

Glyn Johns, l'ingénieur du son (qui deviendra un habitué du groupe dans les années à venir), effectue également un travail formidable qui donne à cet album ce son unique.

"Good Times, Bad times" est un titre qui illustre particulièrement bien cet aspect novateur de Led Zeppelin à l'époque. Sur ce titre, Jimmy Page, à l'instar de Clapton dans le titre Badge de Cream, branche sa guitare sur une cabine leslie (généralement utilisée sur les orgues hammond) pour donner au son de sa guitare cette touche si particulière...

Une touche acoustique... 

Si sur ce premier album, Jimmy Page nous prouve toute sa maîtrise de la guitare électrique, il nous donne aussi ici un aperçu de ses compétences à la guitare acoustique, compétences qu’il affirmera ensuite sur l’album "Led Zeppelin III", production fortement consacrée à l’aspect "acoustique" de Led Zeppelin.

Ce premier aperçu de Page à la guitare acoustique sur ce premier album c’est le titre "Black Mountain Side", un instrumental de 2 minutes inspiré par le titre de folk traditionnel "Blackwater Side".

Une pièce musicale qui avait été popularisé par Bert Jansch et Anne Briggs en 1965, lorsque ces deux musiciens jouaient régulièrement dans les clubs de folk branchés. C’est en suivant attentivement la scène folk de l’époque que Jimmy Page aura l’occasion de découvrir ce morceau en assistant à un concert d’Anne Briggs. Ce soir-là, Anne Briggs en jouera une superbe version sur scène, Jimmy Page ne l’oubliera jamais…

Le travail de Jansch et Briggs, bien que malheureusement méconnu du grand public, aura une énorme influence sur Page…

 

Dazed And Confused

Si Led Zeppelin est évidemment l'œuvre de 4 talents réunis, il restera le favori, le "bébé" de Jimmy Page.

Il déclarera à ce propos: 

Le premier album, c'était un peu mon bébé, c'est le noyau de toute la suite. Nous étions à l'époque un groupe de blues extrêmement dur et c'est un disque gorgé de riffs mais, en plus, il y a ces parties acoustiques qui allaient séduire tant de gens. Je voulais absolument ce mélange, ces deux aspects

Si Robert Plant n'est pas crédité sur l'album pour des raisons contractuelles, il contribuera également beaucoup à l'écriture des paroles de l'album, comme ce sera encore plus le cas sur l'album suivant de Led Zeppelin, "Led Zeppelin II" qui sortira seulement 9 mois plus tard.

Autre passage remarquable de ce premier album, c'est le titre "Dazed And Confused" qui est, à cette période, le must absolu de toutes les prestations live du groupe.

La version originale de "Dazed And Confused" intitulée "I'm Confused" est signée par un certain Jack Holmes, qui effectuait les premières parties des Yardbirds en 1967.

Cependant le titre sera tellement réarrangé/modifié par Page qu'il finira par être considéré comme une œuvre de Led Zeppelin.

Dans sa version studio, le titre a une durée d'un peu plus de 6 minutes tandis qu'en live il pouvait s'étendre sur plus de 20 minutes. C'est lors des prestations scéniques de "Dazed And Confused" que Jimmy Page sortait son archet afin d’effectuer des sons incroyables avec sa guitare "fouettée" par l'archet du violon... une technique qu'il utilisait déjà avec les Yardbirds dans la fin des années 60.

Si Page tirera le meilleur de cette technique et la popularisera dans les 60's et les 70's, il n'en est cependant pas l'inventeur. Eddie Phillips, guitariste du groupe The Creation, sera le premier artiste connu à l'utiliser.

L'album "Led Zeppelin" atteindra une place inespérée dans les charts pour un groupe qui est alors pratiquement inconnu. L'album se classe en effet à sa sortie à la 10ème place des charts albums aux Etats-Unis et à la 6ème place des charts en Angleterre.

Mais ce début de succès n'est rien par rapport au raz-de-marée que va provoquer la sortie du deuxième album de Led Zeppelin, quelques mois plus tard, mais ça c'est une autre histoire ...

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK