4 albums classiques de Pink Floyd

The Dark Side of the Moon (1973)

8e album du groupe, il est souvent considéré comme son chef-d’œuvre. Né d’une idée de Roger Waters, qui voulait illustrer en musique les thèmes de la folie, du pouvoir et de l’argent, l’album se démarque aussi pour la qualité exceptionnelle du son, un enregistrement signé Alan Parsons. C’est l’album qui permettra à Pink FLoyd de passer du statut de "formation montante" à celui de superstar internationale. On y retrouve les classiques "Money", "The Great Gig in the Sky", "Breathe", "Time" ou encore "Us and Them" (qui donnera son nom à la dernière tournée en date de Roger Waters).

5 images
6 albums classiques de Pink Floyd © Tous droits réservés

The Piper At The Gates of Dawn (1967)

Le début de l’aventure avec un groupe qui était alors dirigé par le chanteur/guitariste Syd Barrett. Ce sera le seul album de Pink Floyd sur lequel on retrouve vraiment l’œuvre de ce dernier (on en retrouve à peine quelques traces sur le second album). Enregistré au studio Abbey Road de Londres, alors que les Beatles étaient en train de boucler leur célèbre "Sgt Pepper’s Lonely Hearts Club Band","The Piper At The Gates of Dawn" est un joyau de rock psychédélique. On y retrouve des classiques tels que "Astronomy Domine", "Interstellar Overdrive" ou encore "Bike", titres que le batteur Nick Mason revisite de nos jours au sein de son groupe Nick Mason’s Saucerful of Secrets.

5 images
6 albums classiques de Pink Floyd © Tous droits réservés

Wish You Were Here (1975)

Succéder à un énorme succès tel que "The Dark Side of the Moon" n’est pas chose aisée mais "Wish You Were Here" réussira cependant le pari haut la main. C’est le thème de l’absence qu’on retrouve tout au long de cet album. L’absence de communication entre les membres du groupe où la compréhension semble de plus en plus complexe mais aussi l'absence de leur ancien leader et ami Syd Barrett, évoqué tout au long de l’album. Notamment sur les deux superbes plages "Shine on You Crazy Diamond" qui ouvrent et referment l’œuvre. La plage titre "Wish You Were Here" est inoubliable et l’ambiance glaçante de "Welcome To The Machine" se veut une vive critique de l’industrie musicale de l’époque.

5 images
6 albums classiques de Pink Floyd © Tous droits réservés

The Wall (1979)

La communication au sein du groupe est compliquée en cette fin 70's mais Roger Waters a également de plus en plus de mal à communiquer avec son public. Suite au comportement, peu respectueux, du public lors d’un concert à Montréal en 1977, Waters finit par cracher sur un spectateur. Suite à l’incident, il développe ce concept du mur qui séparerait le groupe et son public en tournée. C'est ce qu’il fera lors de la tournée 80/8. Un thème qu’il développera également sur l’album "The Wall" qui évoque aussi la perte de son père durant la Seconde Guerre Mondiale et où l’ombre de Syd Barrett est toujours belle est bien présente. Le titre "Another Brick in the Wall, part 2" connaîtra un succès considérable à travers le monde, il s'agit d'une vive critique du système éducatif britannique des années 50.

5 images
6 albums classiques de Pink Floyd © Tous droits réservés
Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK