25 albums qui fêtent leur 25 ans

25 albums qui fêtent leur 25 ans
28 images
25 albums qui fêtent leur 25 ans - © Tous droits réservés

Retour sur l'année 1994, un cru rock particulièrement intéressant...

1) Green Day - Dookie (février 1994)

Troisième album du groupe américain, il sort le 1er février 1994 et connait un succès considérable, notamment grâce à la présence de futurs classiques tels que "Basket Case" ou encore "When I Come Around". 

2) Therapy? - Troublegum (février 1994)

4ème album du groupe nord-irlandais, et second à sortir sur un major, "Troublegum". Avec ses riffs ravageurs flirtant entre hard-rock/punk-rock et rock alternatif, Therapy? séduit un grand public notamment grâce au classique "Nowhere".

3) Ben Harper - Welcome to the Cruel World (février 1994)

Le 8 février 1994 voit la sortie du premier album d'un jeune chanteur et musicien américain prometteur: Ben Harper. L'album, intitulé "Welcome to the Cruel World" nous plonge directement dans l'ambiance unique de son univers musical mélangeant rock alternatif, blues et folk.

4) Beck - Mellow Gold (mars 1994)

Troisième album de l'américain Beck Hansen, cet album est un véritable pot-pourri musical. On y retrouve du rock, du folk, du blues, de la country, du rock psychédélique et même du hip-hop. L'album sera "boosté" par le grand succès du single "Loser", écrit - à l'origine - comme une plaisanterie... 

5) Nine Inch Nails - The Downward Spiral (mars 1994)

En 1994, Trent Reznor sort l'une des grandes réussites de sa carrière: The Dowward Spiral. Album complexe, torturé dont le concept ne sera pas sans évoquer le "Low" de Bowie, premier épisode de la trilogie berlinoise ou encore The Wall de Pink Floyd. "The Downward Spiral" se termine avec le superbe "Hurt", repris un peu plus tard par Johnny Cash.

6) Pink Floyd - Division Bell (mars 1994)

Successeur de "Momentary Lapse of Reason", qui avait été le premier album de Pink Floyd sans Roger Waters en 1987, "Division Bell" nous montre une formation à nouveau plus confiante et très unie. Porté notamment par le succès du superbe titre "High Hopes", l'album permettre à la formation de se relancer dans une très importante tournée, immortalisée un an plus tard avec le double album live "Pulse" (1995).

7) Smash - Offspring (avril 1994)

Troisième album du groupe de punk rock américain Offspring, "Smash" est son plus grand succès commercial. L'album se vend à des millions d'exemplaires à travers le monde notamment grâce à la présence de singles efficaces tels que "Come Out And Play", "Self Esteem" ou encore "Gotta Get Away".

8) Parklife - Blur (avril 1994)

Troisième album du groupe britannique Blur, "Parklife" nous montre une formation en forme qui nous propose ici un album, en partie "concept" et profondément "british" à l'image de certains albums des Kinks. Avec de superbes ballades telles que "End of the Century", "To The End" (qui sera même chanté en compagnie de Françoise Hardy pour sa version française) ou encore "This Is A Low", le groupe va conquérir un large public. Le classique "Boys & Girls" emmènera également le public "rock" du groupe sur les dancefloor. Mémorable!

9) Johnny Cash - American Recordings (avril 1994)

C'est en avril 1994 que sort le premier album fruit de la collaboration entre Johnny Cash et le producteur Rick Rubin. "American Recordings" est le début d'une nouvelle série d'albums qui marqueront le véritable retour de Cash sur l'avant de la scène. Sur l'album, Cash reprend de très belle manière Leonard Cohen, Tom Waits... et le hard rocker Glenn Danzig lui signe également un très beau titre: "Thirteen".

10) Hole - Live Through This (avril 1994)

Second album du groupe d'Hole, le groupe de Courtney Love, "Live Through This" connait un succès retentissant à sa sortie. Sortie une semaine à peine après l'annonce de la mort de Kurt Cobain. En s'éloignant quelque peu de l'aspect plus brut du premier album et en proposant des titres plus mélodiques et accessibles au grand public, Courtney Love arrive à conquérir le marché musical mondial. "Violet", "Miss World" et la ballade "Doll Parts" resteront gravé dans les mémoires.

11) Weezer - Weezer (mai 1994)

Connu aussi sous le nom du "Blue Album" (l'album bleu), cette première production du groupe américain Weezer met la barre très haut. En même temps pop, rock, punk, garage, l'ensemble étant porté par les compositions mélodiques signées par le chanteur guitariste Rivers Cuomo, ce premier album de Weezer atteint son objectif. De plus, l'utilisation du titre "Buddy Holly" pour assurer la promotion du lancement de Windows 1995 sera également un atout pour la formation californienne.

12) Rolling Stones - Voodoo Lounge (juillet 1994)

Dans la fin des années 80, les Rolling Stones semblaient avoir perdu ses repaires... L'album "Voodoo Lounge" nous démontre que le groupe est encore capable d'étonner et surtout de revenir aux valeurs rock et blues de ses débuts. Produit par Don Was, qui aura pour objectif de "rebooster" la formation, "Voodoo Lounge" dépasse les attentes. Malgré le départ du bassiste Bill Wyman, Mick Jagger, Keith Richards, Ron Wood et Charlie Watts, prouve ici que le groupe a encore pas mal de choses à dire... Des titres comme "Love is Strong", "You Got Me Rocking" ou "Out of Tears" s'ajoutent à la liste des classiques du groupe. 

13) Marilyn Manson - Portrait of an American Family (juillet 1994)

Découvert par Trent Reznor (Nine Inch Nails) dans le début des années 90, le groupe Marilyn Manson sort un album marquant durant l'été 1994. Digne successeur d'Alice Cooper ou de Kiss dans les années 70, Manson remet le "shock rock" au goût du jour en mêlant hard rock/metal à des sonorités plus "indus". C'est le début d'une grande aventure pour le jeune Brian Warner... mieux connu sous le pseudo de Marilyn Manson.

14) Oasis - Definitely Maybe (août 1994)

Premier album des mancuniens d'Oasis, "Definitely Maybe" nous plonge directement dans le son unique proposé par les frères Gallagher et le reste de la formation. Avec des tubes tels que "Supersonic", "Cigarettes & Alcohol" ou encore "Rock'n'Roll Star", les britanniques triomphent dans le monde entier et lance le début d'une nouvelle aventure musicale - certes semée d’embûches - mais ô combien rock'n'roll.

15) Portishead - Dummy (août 1994)

Premier album du groupe britannique Portishead, "Dummy" est l'un des grands albums du mouvement trip-hop articulé autour de cette scène très importante de la ville de Bristol de la fin des années 80 et du début des années 90. Dummy et son inoubliable single "Glory Box" marqueront profondément l'année 1994.

16) Jeff Buckley - Grace (août 1994)

"Grace" est le seul album studio sorti du vivant du chanteur et musicien Jeff Buckley. Articulé autour de dix titres, cet album s'installe rapidement à l'époque comme une référence du genre pop/rock et deviendra ensuite une grande source d'influence pour Radiohead, Muse, Coldplay ou encore Travis.

17) R.E.M. - Monster (septembre 1994)

Succéder à un album à succès tel qu'"Automatic for the People" (1992) n'est pas chose aisée. R.E.M. aurait pu se reposer sur ses lauriers et nous proposer un "Automatic Bis"... Mais c'est mal connaitre Michael Stipe, Peter Buck, Mike Mills et Bill Berry qui nous envoient vers de terrains nettement moins lisses sur "Monster" et ce à coup de guitares "distortionnées". Le single "What's The Frequency, Kenneth?" nous plonge directement dans le bain.

18) K's Choice - The Great Subconscious Club (septembre 1994)

Formé à Anvers dans la première moitié des 90's, le groupe K's Choice sort son premier album "The Great Subconscious Club" en septembre 1994. Articulé autour des jumeaux Sarah (chant) et Gert (guitare) Bettens, K's Choice nous livre un très intéressant premier chapitre de son histoire.

19) Deus - Worst Case Scenario (septembre 1994)

C'est en 1994 que le groupe belge dEUS - originaire d'Anvers - sort son premier album "Worst Case Scenario". Aventureux, expérimental et osé, cette première production - dirigée de main de maître par Tom Barman - cartonne en Belgique mais aussi notamment en Angleterre. L'album est aujourd'hui revendiqué comme une importante source d'influences par de nombreux artistes anglo-saxons, notamment pour Brian Molko de Placebo.

20) Cranberries - No Need to Argue (octobre 1994)

Deuxième album des Cranberries, "No Need to Argue" est l'album de tous les succès pour la formation irlandaise dirigée par le regrettée chanteuse Dolores O'Riordan. Avec "Zombie", hit percutant de cet début des 90's, le groupe critique vivement les actions de l'IRA à l'époque et conquit le monde rock instantanément.

21) Suede - Dog Man Star (octobre 1994)

Aux côtés de Blur, Oasis et Pulp, Suede fait partie des grands noms du courants Brip-Pop des 90's. Ce second album, "Dog Man Star" considéré aujourd'hui comme un chef-d'oeuvre fait partie des grands moments de cette année 1994.

22) Korn - Korn (octobre 1994)

En octobre 1994, une nouvelle forme de metal apparaît grâce la sortie du premier album du groupe américain Korn... Ce nouveau style, c'est le nu-metal. Porté par le chanteur Jonathan Davies, Korn envahit le marché rock avec ce premier album... puis arrivera à la conquérir totalement grâce aux deux albums suivants: "Life is Peachy" et "Follow The Leader".

23) Page/Plant - No Quarter (octobre 1994)

Coup de théâtre en 1994... On n'imaginait pas que cela allait se produire... et pourtant, ils l'ont fait. Jimmy Page et Robert Plant collaborent à nouveau en album après des années de "séparation", suite à la disparition de Led Zeppelin et le décès de John Bonham. Sur "No Quarter: Unledded", les deux musiciens revisitent le catalogue de Led Zeppelin, en lui apportant quelques touches plus "world" et composent également quelques nouveaux titres. Le résultat est incroyable et mène à une importante nouvelle tournée.

24) Jamiroquai - The Return of the Space Cowboy (octobre 1994)

Second album du groupe de funk britannique Jamiroquai, "The Return of the Space Cowboy" est un énorme succès de l'année 1994. Groovy à souhait et véritable usine à tubes, le chanteur Jay Kay et l'ensemble du groupe Jamiroquai cartonnent notamment avec "Space Cowboy" qui fait danser la planète entière.

25) Nirvana - MTV Unplugged in New York (novembre 1994)

C'est en novembre 1994, sept mois après la disparition de Kurt Cobain, que sort ce véritable album public testament de Nirvana: "MTV Unplugged in New York". C'est un Cobain inspiré, mélancolique, rageur que l'on retrouve ici pour quelques reprises acoustiques du catalogue de Nirvana mais aussi de nombreuses reprises dont celle du "The Man Who Sold The World" de David Bowie, sombre et tout simplement splendide.

Mais aussi ...

PULP FICTION (LA BO)

Ou encore...

Soundgarden - Superunknown 

Eagles - Hell Freezes Over

Black Sabbath - Cross Purposes

Cake - Motorcade of Generosity

Pulp - His 'n' Hers

Live - Throwing Copper 

Beastie Boys - Ill Communication

Stone Temple Pilots - Purple

Kyuss - Welcome to Sky Valley

Elliott Smith - Roman Candle

Massive Attack - Protection

Dream Theater - Awake

The Black Crowes - Amorica

...

 

 

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK