20 anecdotes autour de Purple Rain

Prince.
Prince. - © Tous droits réservés

Vingt faits surprenants gravitant autour de la bande originale du film "Purple Rain".

En 1984 sort un film musical américain produit par Warner Bross, "Purple Rain", et mettant en scène le chanteur et musicien Prince. Le film devient rapidement un classique et un incontournable pour les fans de l'auteur-compositeur de Minneapolis. Niché parmi les bandes originales, le titre éponyme: "Purple Rain" atteint le sommet des charts et y restera pour un long moment.

Voici vingt faits surprenants gravitant autour de cet impie triptyque pop/rock/gospel.

1. Prince avait initialement demandé à Stevie Nicks...

... d'écrire les paroles de "Purple Rain". "C'était accablant, cet enregistrement de dix minutes... Je l'ai écouté et j'étais effrayée," dit-elle. "Je l'ai rappelé et j'ai dit 'Je ne peux pas le faire. J'aurais voulu. C'est trop pour moi’." Prince a alors fait les choses à sa manière. "Purple Rain" était né.

2. La première version de "Purple Rain"...

... durait 11 minutes. Un couplet et un refrain ont été supprimés, apparemment parce que le thème sur l'argent avait été jugé inapproprié. Prince écrivait:

“Honey I don't want your money, no, no

I don't even think I want your love

If I wanted either on I would take your money and

I want the heavy stuff”

3. Le titre a été enregistré...

... lors d'un concert de charité pour le Minnesota Dance Theatre le 3 août 1983. C'était la première fois que Wendy (du groupe Wendy and Lisa et qui a écrit les premiers accords de "Purple Rain") a joué en live en tant que membre du Revolution.

4. Prince était tellement inquiet...

... que le titre ne ressemble trop au "Faithfully" de Journey, qu'il a appelé Jonathan Cain et lui a demandé ce qu'il en pensait. Cain a donné son aval car les ballades ne partageaient que quelques accords. Il regrette sans doute aujourd'hui...

5. Le film a récolté...

... 68.392.977 dollars, alors que sa réalisation n'en a coûté que 7 millions.

6. Chaque couplet de "Purple Rain"...

... fait référence à un groupe de personnes dans la vie du chanteur lorsqu'il était enfant: ses parents, Apollonia, ses amis.

7. Le rôle féminin principal...

... devait être attribué à la petite-amie de Prince, Vanity, mais elle quitta le chanteur peu avant le tournage. Jennifer Beals ("Flashdance") déclina la proposition et c'est Apollinia Kotero qui a finalement endossé le costume.

8. Prince a remporté...

... un Grammy pour le meilleur album d'une bande originale pour un film, ainsi que l'Oscar de la meilleure musique de film.

9. Le titre "Purple Rain"...

... est resté numéro 1 durant 24 semaines dans les charts du Billboard.

10. "Darling Nikki"...

... l'un des titres de l'album, a provoqué des incidents diplomatiques lorsque Tipper Gore (un conseil parental) a décidé que c'était "trop frais" pour les oreilles juvéniles. "A sex friend... masturbating with a magazine." Ces paroles ont incité les distributeurs à apposer l'autocollant "Parental Advisory" sur la pochette de l'album.

11. Les fans tentent de dégager une signification...

... à "Purple Rain" depuis des décennies. Certains pensent à la fin du monde, un thème fréquemment exploité par Prince vers la moitié des années '80. Quelques citations de Sa Majesté Pourpre suggèrent que l'apocalypse n'était pas très loin de ses idées.

12. Prince complétait un carnet de notes...

... pourpre avec des croquis, des notes, des idées, et ce depuis sa tournée en 1999.

13. Le bruit court que...

... Morris Day, le "héros" de "Purple Rain", n'a pas été invité à la première du film. Il a dû compter sur Pepe Willie, fondateur du groupe funk 94 East et mari du cousin de Prince, pour lui avoir un ticket.

14. Selon le producteur Albert Magnoli...

... Prince possédait une liste de cent titres pour le film. "When Doves Cry" et "Take Me With You" n'en faisaient initialement pas partie.

15. Le scénariste William Blinn...

... voulait appeler le film "Dreams", mais Prince a insisté pour que "Purple" apparaisse dans le titre.

16. Un club de foot à Frankfurt...

... a enregistré la pire reprise de "Purple Rain"

17. Selon Chopin Gard...

... un fan invétéré de Prince, le guitariste a joué sur une Hohner MADCAT lors d'un concert au nightclub First Avenue à Minneapolis. Il s'agissait d'une copie bon marché d'une Fender Telecaster qu'il avait achetée pour 200 dollars. Fender s'est battu pour les droits de production et, suite à des poursuites judiciaires, en a fait une réédition.

18. Ce n'était pas encore divulgué...

... mais Wendy et Lisa étaient en couple à l'époque de "Purple Rain", et le sont restées encore 20 ans durant.

19. Selon Lisa Coleman...

... le titre "Purple Rain" symbolise "un nouveau début. Pourpre, le ciel à l'aube; la pluie, le facteur purificateur."

20. Les étranges voix déformées...

... à la fin de "Darling Nikki", lors d'une tempête pluvieuse, sont un backmasking (procédé consistant en l'enregistrement de sons à l'envers sur une bande):

"Hello, how are you? I'm fine 'cause I know that the Lord is coming soon. Coming, coming soon."