10 films rock à voir ou à revoir

Quelques films rock que nous vous conseillons
Quelques films rock que nous vous conseillons - © Tous droits réservés

Depuis les comédies musicales des années 20 jusqu’aux nombreux biopics de 2019, des milliers de films musicaux ont été tournés. Certains sont devenus cultes, d’autres des classiques et certains totalement oubliés. Cette petite sélection présente 10 films classiques et cultes que les fans de rock apprécieront sans doute.

Good Morning England – Richard Curtis (2009)

Basé sur l’histoire de Radio Caroline, le synopsis raconte celle d’un équipage d’une radio pirate fictive ancrée dans la Mer du Nord. Au cours des années 60, ces stations diffusaient de la musique pop depuis les eaux internationales pour pallier la sous-représentation du rock sur les ondes nationales. « Good Morning England » suit les vies de disc-jockeys et les efforts du gouvernement britannique à censurer cette musique. Un très bon film qui, malgré quelques anachronismes, a obtenu notamment un prix de Meilleur Film et de Meilleur Acteur pour Philip Seymour Hoffman au Sannio Film Fest.

Spinal Tap – Rob Reiner (1984)

Ce documentaire parodique suit les péripéties d’un groupe fictif de heavy metal, inspiré par la montée du genre dans les années 70 et 80. Les membres de Spinal Tap passent par une série de mésaventures ridicules : donner un concert devant des mamies, morts étranges de leurs batteurs, se perdre dans les coulisses avant un concert,… Le succès du film a donné lieu à des albums et des représentations du groupe, notamment au concert en hommage à Freddie Mercury en 1992.

Walk The Line – James Mangold (2005)

Le film retrace la carrière du chanteur américain Johnny Cash, depuis son enfance dans l’Arkansas jusqu’à son concert à « Folsom Prison » en 1968. Plusieurs dimensions de sa vie sont traitées, notamment ses déboires avec la drogue et sa relation avec June Carter. Les prestations de Joaquin Phoenix (Johnny Cash) et Reese Whiterspoon (June Carter), tous deux choisis par les deux protagonistes, leur ont valu des Oscars de Meilleur(e) s Acteur et Actrice. Les morceaux sont interprétées par les acteurs.

Wayne’s World – Pénélope Spheeris (1992)

Ce n’est peut-être pas le duo le plus célèbre de l’histoire du cinéma, mais il a tout de même marqué les esprits. Wayne Campbell et Garth Algar ont aménagé un studio de télévision dans une cave pour diffuser une émission musicale. Leurs vies basculent lorsqu’un producteur décide de les embaucher pour une émission locale. L’histoire mélange amour, amitié et évidemment rock avec une bonne dose d’humour. Leur reprise de « Bohemian Rhapsody » leur a d’ailleurs permis de présenter le biopic du même nom aux Oscars 2019.

Woodstock Movie – Michael Wadleigh (1970)

Le Festival de Woostock a été une catastrophe commerciale. En revanche, le film a été un gros succès. Dirigé par Michael Wadleigh et Martin Scorsese, le documentaire expose l’entièreté du festival : son organisation, les problèmes logistiques,… et évidemment les concerts. Certains artistes n’ont pas souhaité avoir leurs prestations sur le film pour diverses raisons, mais les moments marquants du festival sont présents. La timeline n’est pas totalement respectée dans la présentation des groupes, mais le film reste fidèle à l’ouverture (Ritchie Havens) et à la fermeture (The Jimi Hendrix Experience). Une version Director’s Cut est sortie en 1994.

The Blues Brothers – John Landis (1980)

Le groupe composé de John Belushi et Dan Aykroyd est en mission pour Dieu : il doit sauver un orphelinat catholique. Les deux musiciens décident de remonter leur groupe afin de récolter les fonds nécessaires. Ils vont passer par quelques mésaventures pour mettre leur projet sur pied, et vont croiser la route de bien des artistes : Ray Charles, Aretha Franklin, John Lee Hooker, Pinetop Perkins, Cab Calloway, James Brown,… Une suite est réalisée en 1998, mais sans John Belushi, décédé en 1982.

The Rocky Horror Picture Show – Jim Sharman (1975)

C’est une adaptation de la comédie musicale du même nom de Richard O’Brien de 1973. Le film est un hommage aux séries B et à l’horreur. L’histoire narre les aventures d’un jeune couple marié qui se retrouve inopinément dans un château peuplé de personnages très étranges. Très décalé, le film a été un gros échec commercial à sa sortie, mais est devenu culte en gardant un cercle de fans fidèles. Il est, encore aujourd’hui, programmé dans certains cinémas.

CBGB – Randall Miller (2013)

Le CBGB était un club new-yorkais qui a popularisé le rock underground. De nombreux artistes sont passés par là : The Ramones, Blondie, The Dead Boys, Talking Heads, Television, Iggy Pop,… Le film retrace l’histoire de Hilly Kristal, les problèmes qu’il a rencontré pour faire vivre le CBGB et sa tentative de management d’un groupe underground, The Dead Boys.

The Doors – Oliver Stone (1991)

Une réalisation qui parvient à transférer sur écran l’ambiance psychédélique des années 60. Le synopsis suit la vie de Jim Morrison, joué par Val Kilmer. De la naissance des Doors jusqu’au décès tragique de son leader, le film retrace les nombreux problèmes que va connaître le groupe au fil des années : alcool, drogue, sexe, vanité,… Présenté par Cinema Digital Sound, « The Doors » est l’un des premiers films à présenter du son numérique.

Almost Famous – Cameron Crowe (2000)

En 1973, William Miller est un journaliste en herbe qui parvient à se faire embaucher par le magazine Rolling Stone. Il part en tournée avec le groupe Stillwater avec qui il se lie d’amitié. Jalousie, amours, rancœurs, drogues, musique,… le jeune Miller est témoin de tous les aspects du rock. Le film est inspiré par la vie de Cameron Crowe qui était journaliste pour Rolling Stone avant de devenir cinéaste. Ce n’est pas sa première tentative de film rock, puisque le réalisateur a également produit « Singles » en 1992, comédie romantique teintée de grunge.

Newsletter Classic 21

Recevez chaque jeudi matin un aperçu de la programmation à venir.

OK