Tout le Baz'Art

tous les sites
Le Doc de Tout le Baz'Art

Le Doc de Tout le Baz'Art

Bons baisers de la colonie

  • 1 h 25 min

" Bons baisers de la colonie " exhume un secret lié à l'existence de la tante de la réalisatrice, née au Rwanda et ramenée en Belgique dans les années 30. En 1926, Suzanne naît de l'union entre le grand-père de Nathalie Borgers administrateur territorial belge et une femme rwandaise. A l'époque, ces unions sont sanctionnées par le pouvoir colonial. A l'âge de 4 ans, son père embarque Suzanne vers la Belgique pour qu'elle y reçoive une éducation européenne. Nathalie Borgers n'a appris l'existence de sa tante qu'à 27 ans. Ce film brise un tabou, en rompant le silence qui a pesé sur les origines de Suzanne, au croisement de l'histoire familiale et de l'Histoire coloniale, et lève le voile sur le phénomène des enfants métis, nés d'unions illégitimes entre un colon blanc et une femme africaine, dont certains furent rapatriés en Belgique avec leur père et totalement coupés de leurs racines. Le film dévoile la fascination qu'exerçaient les femmes noires auprès des colons, les collusions entre les autorités belges et les pouvoirs locaux , et se développe en cercles concentriques pour révéler de manière implacable, mais avec sensibilité, à travers le journal de cette femme, avec des archives familiales et officielles, des rencontres avec des historiens et des anthropologues, les petits et grands mensonges, au sein de la famille, mais aussi de l'entourage et des autorités pour justifier l'entreprise coloniale et ses missions paternalistes, prétendant "sauver l'enfant mulâtre de son destin nègre". " Bons baisers de la colonie ", un film passionnant et salutaire, au moment de l'ouverture du nouveau Musée de Tervuren qui voudrait remettre à plat tout notre passé colonial.

Détail

Tout le Baz'Art

Tout le Baz'Art
Tout le Baz'Art

Prochain direct

à 23h18 sur La Une

Tout le Baz'Art

Adeline Dieudonné

Bonus

Liens promotionnels