Franz Liszt et Caroline de Saint-Cricq

tous les sites

Franz Liszt et Caroline de Saint-Cricq

C’est à Paris que Franz Liszt rencontre celle qui sera son premier amour. Un amour contrarié par le père de la jeune fille. Franz Liszt et Caroline de Saint-Cricq continuent cependant à s’écrire et se reverront des années plus tard. Les lettres que Liszt échange avec sa bien-aimée illustrent la vie passionnante et aventureuse du compositeur. Nous le suivrons depuis son arrivée à Paris après la mort de son père, jusqu’à Rome, où il se retire en 1861. A Paris, le jeune Liszt se plonge dans le foisonnement intellectuel et artistique. Il rencontre George Sand, Victor Hugo, se passionne pour Lamartine, est subjugué par Paganini. A son départ de Paris, nous l’accompagnons dans ses années de pèlerinage avec Marie d’Agoult, et dans ses tournées flamboyantes où il brille de tous ses feux. Une véritable " lisztomanie " déferle sur l’Europe ! En 1848, Liszt décide de " briser sa chrysalide de virtuosité et de laisser plein vol à sa pensée ". Il s’installe à Weimar. Malgré son talent incandescent et l’admiration éperdue qu’il déclenche chez ses auditeurs, Liszt est impressionnant d’humanité.

Chargement ...