info : sur Auvio

tous les sites
Yves de Locht: "J'ai des patients très gravement malades qui voulaient terminer leur vie dans un hôpital français. On leur a dit non. "

Info

Yves de Locht: "J'ai des patients très gravement malades qui voulaient terminer leur vie dans un hôpital français. On leur a dit non. "

  • 18 s

Détail